Divers : Escroqué, Kanté estime avoir été " trop gentil "

Divers : Escroqué, Kanté estime avoir été " trop gentil "©Panoramic, Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 28 novembre 2019 à 10h55

Ayant porté plainte pour « abus de confiance » et « escroquerie », N'Golo Kanté est revenu sur les raisons de cette bataille juridique.



Depuis ses débuts dans le monde professionnel, N'Golo Kanté (28 ans) renvoie cette image de gentil, de celui qui n'aime pas être dans la lumière. Depuis mardi, le milieu de terrain français est pourtant au centre d'une affaire après avoir déposé plainte contre son agent d'image, Nouari Khiari. Il estime que ce dernier a « abusé de sa confiance » et qu'il a essayé de « l'escroquer ». « J'ai été trop gentil, avoue-t-il dans une interview à L'Equipe. J'ai voulu croire en l'honnêteté et la sincérité de cette personne. Mais elle était seulement motivée par l'aspect financier. » Averti par son entourage de la situation qui se tramait autour de lui, Kanté est engagé dans une tentative de rupture de contrat depuis deux ans.

Kanté : « J'ai oublié de prendre des précautions »

La plainte déposée n'est finalement qu'une façon d'accélérer les choses face à un agent qui est revenu sur sa parole d'une séparation à l'amiable. « Il refuse de reconnaître la réalité des choses. J'estime que ma confiance a été abusée. On avait trouvé un accord pour résilier le contrat, mais cette personne est revenue dessus. » Le champion du monde a bu les belles paroles de cet agent qui ne lui a finalement rien apporté, selon le Blues. « Il a pu m'apporter des propositions auxquelles je n'ai pas voulu donner suite. (...) Il m'a soumis l'idée de me lier à une société de paris sportifs, ce qui était inconcevable et il le savait. Je pense qu'il l'a fait en sachant que j'allais refuser pour justifier un travail et me demander de le payer. » Escroqué, Kanté veut désormais briser le silence pour alerter les autres footballeurs et ainsi leur éviter pareille mésaventure.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.