Chelsea : Un vestiaire

Chelsea : Un vestiaire©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 24 avril 2020 à 11h45

Ancien capitaine des Blues, John Terry reconnaît que le vestiaire de Chelsea avait été très marqué par le licenciement de José Mourinho.

John Terry a reconnu qu'il avait fondu en larmes, comme l'ensemble de ses coéquipiers de Chelsea, après le licenciement de José Mourinho. Si le "Special One" était arrivé de façon très remarquée en Angleterre après son sacre avec Porto en Ligue des Champions 2004, il avait su faire de Chelsea un club dominant en Premier League avant d'être licencié en 2007. Chelsea a remporté deux titres consécutifs de Premier League, une FA Cup et deux Coupes de Ligue sous la direction de Mourinho à l'époque, mais la suite a été moins glorieuse avec un licenciement qui a été vécu très difficilement par le vestiaire.

Les joueurs voulaient que Mourinho reste

Au micro de Sky Sports, John Terry, un soldat fidèle de Mourinho, est revenu sur ce thème. Et il n'a pas mâché ses mots. «Nous étions tous en larmes. C'était l'un de ces moments où il y avait des rumeurs, nous ne jouions pas aussi bien, nous ne nous débrouillions pas aussi bien dans le championnat, puis il est entré et a dit: "C'est ça, j'ai été renvoyé." Il a fait le tour et a donné à chacun un câlin. Nous avons en fait parlé au conseil d'administration et dit: "Écoutez, nous voulons qu'il reste, ne pouvons-nous pas le ramener? C'est une décision imprudente, c'est le meilleur avec qui nous avons travaillé. " Malheureusement, ils avaient pris leur décision. Mais oui, il y avait des hommes, des adultes, en larmes », a commenté l'ancien capitaine des Blues. S'il a connu des fortunes diverses depuis, José Mourinho reste sur une piteuse élimination en Ligue des Champions lors du huitième de finale face à Leipzig avec Tottenham (4-0 en cumulé).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.