Chelsea : Kanté porte plainte contre son agent d'image

Chelsea : Kanté porte plainte contre son agent d'image©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le mercredi 27 novembre 2019 à 10h50

Victime d'« escroquerie » et d'« abus de confiance » par Nouari Khiari, son agent d'image, N'Golo Kanté, le milieu de Chelsea, a porté plainte mardi, d'après L'Equipe.



Encore une affaire concernant l'entourage d'un international français. N'Golo Kanté a porté plainte devant le parquet de Paris ce mardi contre son agent d'image, d'après les informations de L'Equipe. Le milieu de Chelsea accuse ainsi Nouari Khiari d'« escroquerie », de « tentative d'escroquerie », d'« abus de confiance » et d'« exercice illégal de la profession d'agent sportif ». Tous deux originaires de Suresnes et présentés par leurs entourages respectifs, les deux hommes avaient signé, via la société de Khiari, un contrat en juillet 2016 pour l'exploitation de l'image de Kanté. Mais l'international français n'était pas satisfait du travail de son représentant, notamment sur le sujet des contrats de sponsoring qui lui étaient proposés.

Kanté a déjà versé 150 000 euros et proposait plus

Un an seulement après le début officiel de leur collaboration, l'ancien Caennais a souhaité mettre un terme au bail qui les liait. Il a versé pour cela une somme de 150 000 euros, en deux paiements de 75 000, pour le résilier. Mais Khiari en a réclamé davantage, après avoir conservé toutes les copies du document. Kanté a alors proposé à son agent d'image plus d'argent, 150 000 puis 300 000. Sans réponse de la part de Khiairi, qui aurait aussi cherché à s'immiscer dans les choix de carrière du joueur, dont les intérêts sportifs sont gérés par Abdelkarim Douis depuis 2015. D'où des tensions entre les deux représentants de Kanté, que Khiari aurait souhaité pousser vers le Real Madrid à l'été 2018, selon L'Equipe. Une rencontre entre les deux agents en septembre dernier n'a débouché sur aucun accord et Douis a même porté plainte, en même temps que Kanté, pour « menaces de mort, violences volontaires et dénonciation calomnieuse ».

Kanté : « On peut rencontrer des personnes qui sont là pour profiter »



La plainte de Kanté donne un autre relief à ses déclarations dans une interview accordée à Canal+ et diffusée dimanche dans le Canal Football Club. « On peut rencontrer dans le foot des personnes qui sont là pour profiter, souffler. Il faut s'en méfier, bien sûr. Dans la vie, même sur le terrain, ça peut arriver, avait lâché Kanté, au sujet de ceux qui pourraient abuser de sa gentillesse. Aujourd'hui, je suis bien entouré, je suis avec mon agent et j'ai mes proches à côté de moi. Ma carrière se passe plutôt bien. Je sais être gentil, mais je sais ce que je veux. J'ai mon entourage qui me protège par rapport à tout ce qu'il peut se faire. » Kanté a aussi choisi de le faire lui-même sur le terrain judiciaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.