West Ham : Le copropriétaire était prêt à faire passer "un moment difficile" à Payet

West Ham : Le copropriétaire était prêt à faire passer "un moment difficile" à Payet©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 25 juillet 2017 à 18h53

Invité de l'émission TalkSport, David Sulivan, copropriétaire de West Ham, est revenu sur le transfert de Payet à Marseille l'hiver dernier. Le dirigeant londonien affirme qu'il s'attendait à ce que le joueur puisse aller au bras de fer et était prêt à la conserver contre son gré.

Animateur principal du dernier mercato d'hiver en Ligue 1, Dimitri Payet avait finalement rejoint l'Olympique de Marseille pour une somme avoisinant les 30 M€ après avoir entamé un bras de fer avec son club de West Ham. Dans l'émission TalkSport, David Sulivan, copropriétaire de West Ham, est revenu sur cet épisode. Le dirigeant londonien affirme qu'il était prêt à garder l'international français contre sa volonté, simplement pour lui montrer que le club n'était pas prêt à céder à ses caprices. C'est finalement Slaven Bilic, le coach des Hammers qui a fait pencher la balance du côté d'un départ de Payet. « Nous ne l'aurions pas vendu sauf si nous en étions obligés, a expliqué Sulivan. Nous nous sommes réunis entre nous après une discussion avec lui. Il voulait partir et le manager voulait le voir partir. Il ne voulait pas avoir de problèmes avec son vestiaire. Personnellement, je l'aurais gardé six mois et je lui aurais fait passer un moment difficile, mais l'entraîneur disait que cela troublait le groupe. Nous devions soutenir notre coach. »

"Nous savions qu'il avait des défauts"

Sulivan est également revenu sur le caractère du joueur en affirmant qu'il était au courant que Payet n'hésiterait pas à aller au bras de fer pour obtenir gain de cause : « Nous savions que Dimitri Payet avait des défauts, et c'est pour cela que nous ne l'avons payé que 12 millions d'euros. C'était un achat fantastique mais nous savions que c'était un individu avec des défauts, un joueur qui pouvait très bien se mettre en grève, ce qu'il avait fait avant. C'est pour cela qu'il n'avait jamais atteint le maximum de son potentiel en tant que joueur et que les grands clubs ne l'ont pas pris. » Critique envers Payet, le copropriétaire de West Ham reconnait quand-même qu'il a rendu de fiers services à son équipe : « Mais, je dois dire qu'il a été un formidable serviteur du club. Il a fait 18 mois magnifiques avec nous, particulièrement au cours des douze premiers.»

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - West Ham : Le copropriétaire était prêt à faire passer "un moment difficile" à Payet