Un joueur interdit de faire son coming out par son club

Un joueur interdit de faire son coming out par son club©Media365

Joseph RUIZ : publié le lundi 22 juillet 2019 à 22h21

D'après les informations du média britannique The Sun, un joueur de Premier League souhaiterait faire son coming out depuis plusieurs mois, mais son club lui aurait demandé de patienter, par peur d'écorner l'image du club.

"Dans un vestiaire, il y a beaucoup de testostérone, de chambrage, les douches collectives, c'est délicat mais c'est comme ça et je comprends la douleur et la difficulté des gars à faire leur coming out, c'est une vraie épreuve après un travail sur soi pendant des années." En novembre 2019, Olivier Giroud confiait sa tristesse au Figaro à propos de l'homophobie ambiante du monde du football professionnel. Quelques mois plus tard, Antoine Griezmann l'imitait en luttant contre le fléau, faisant la Une de Têtu et assurant qu'il "soutiendrait" un joueur professionnel qui ferait son coming out. Leurs paroles prennent tout leur sens face à l'histoire racontée par The Sun.

Le club a peur de la réaction des supporters

Le média britannique, dans une enquête dévoilée ce lundi, révèle qu'un joueur professionnel de Premier League souhaite depuis plusieurs mois faire son coming out. Par respect, le joueur a prévenu ses dirigeants. Malheureusement pour lui, même si les dirigeants en interne assurent être ouverts et le soutiennent, il n'a pas eu la réaction attendue. Ces derniers lui ont en effet demandé de patienter avant de faire son coming out. "Le club craint une réaction des supporters, a confié un proche du joueur. Idéalement, ils veulent qu'un autre joueur sorte en premier, de sorte qu'ils ne soient pas le centre d'attention."

Ses équipiers critiquent les dirigeants

Dans les coulisses, l'affaire ferait énormément de bruit. Via des groupes WhatsApp, ses équipiers ont apporté leur soutien et ont critiqué ouvertement les dirigeants, leur reprochant d'être "coincés dans le passé". Face à cette réponse, le joueur serait très déçu. "C'est une histoire positive et il mérite d'être traité comme un pionnier", a confié le proche au Sun. Pour le moment, ni l'identité du joueur, ni celle du club, ne sont connues.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.