Premier League : Une 22eme victoire pour Liverpool

Premier League : Une 22eme victoire pour Liverpool©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 23 janvier 2020 à 22h59

Liverpool a frôlé le nul jeudi à Wolverhampton, mais un but de Firmino en fin de rencontre a offert une énième victoire aux Reds (1-2).

Manchester City, Manchester United, Chelsea, Tottenham... Liverpool négocie tous ses gros matchs en dégageant la puissance et la confiance d'un futur champion. Mais assez curieusement, ce déplacement à Wolverhampton était peut-être plus redouté que les autres. Parce que l'affiche est moins clinquante, déjà. Et parce que ces Wolves donnent du fil à retordre à beaucoup de monde en Angleterre, cette saison. Toutes ces craintes se sont vérifiées. l'odeur du piège s'est accentuée au fil des minutes. Mais Liverpool a encore passé un obstacle.

Premier acte maîtrisé, malgré la blessure de Mané

Tout a parfaitement commencé pour le club de la Mersey. Dès l'entame de match, les Reds ont débloqué la situation avec l'une de leurs armes habituelles : les coups de pied arrêtés. Toujours aussi précis, Alexander-Arnold a distillé une nouvelle offrande en bottant un corner millimétré sur la tête du capitaine Henderson, plus prompt que ses gardes du corps (0-1, 8eme). Tout portait à croire que le club de la Mersey allait tranquillement gérer son avantage et ses temps faibles. C'est d'ailleurs ce que les hommes de Jürgen Klopp ont essayé de faire jusqu'à la pause, avec cette faculté à geler le ballon pour installer un faux rythme à leur adversaire. Seul hic de ce premier acte : une frayeur pour Sadio Mané, remplacé par Minamino à la demi-heure de jeu (34eme).

Firmino délivre Liverpool

Au retour des vestiaires, les Wolves sont revenus avec d'excellentes intentions. Servi par Adama Traoré, Raul Jimenez a remis les pendules à l'heure d'une tête imparable (1-1, 50eme). Le même Raul Jimenez a ensuite contraint Alisson à sortir le grand jeu sur une action en solitaire (68eme). Liverpool a souffert dans cette phase du match. Mais une fois de plus, les Reds ont trouvé les ressources mentales pour mettre une dernier coup de collier. Comme pour montrer que c'est au pied du mur que cette équipe donne sa pleine mesure. Au finish, donc, Roberto Firmino a libéré les siens d'une merveille d'enchaînement après un bon travail de Mohamed Salah et un décalage de Jordan Henderson (1-2, 84eme). Un ultime coup d'éclat pour une équipe devenue injouable. Avec cette 14ème victoire consécutive, Liverpool - qui n'a lâché que 2 petits points depuis le début de saison - conforte toujours plus sa place de leader.



Vos réactions doivent respecter nos CGU.