Premier League : Manchester City renoue avec le succès

Premier League : Manchester City renoue avec le succès©Media365

Rédaction , publié le dimanche 29 décembre 2019 à 20h55

Battu vendredi par Wolverhampton, Manchester City a retrouvé le goût de la victoire ce dimanche en s'imposant face à Sheffield United (2-0).

Manchester City n'a pas tendu l'autre joue. 48 heures à peine après sa défaite sur la pelouse de Wolverhampton (3-2), le double champion d'Angleterre en titre a renoué avec le succès ce dimanche. Il a dominé Sheffield United (2-0), surprenant promu qui était jusqu'alors invaincu à domicile en Premier League. Comme souvent ces dernières semaines, Kevin De Bruyne a mis son équipe sur ses épaules. Il a d'abord offert le premier but à Sergio Agüero, qui a ainsi marqué dès sa première titularisation depuis son retour de blessure (1-0, 52eme). Le milieu international belge a ensuite réalisé le break, suite à un bon travail de Riyad Mahrez (2-0, 82eme). Il compile désormais 6 buts et 14 passes décisives en championnat depuis le début de la saison. Avec ce succès, City fait comme ses compères du Big Four ce week-end et garde ses distances avec Chelsea, tout en restant au contact de Leicester. En revanche, Liverpool pointe toujours à 14 unités. Un gouffre impossible à combler de l'avis de Pep Guardiola.


La fausse joie de Mousset

Déjà battus cinq fois cette saison, les Mancuniens ont certes maîtrisé la seconde période à l'Etihad Stadium ce dimanche. Mais ils ont joué à se faire peur avant l'ouverture du score d'Agüero. Lys Mousset a même bien cru mettre les Blades devant au tableau d'affichage. Mais le but du Français a été refusé par le VAR pour une position de hors-jeu préalable (31eme). Entré à sa place, Billy Sharp a trouvé le poteau en fin de match (91eme), sur une action qui serait probablement arrivée trop tard pour relancer vraiment le suspense. Avec un seul point pris sur les deux premiers matchs de la période des fêtes, Sheffield United rentre dans le rang (8eme). Manchester City, où Benjamin Mendy est resté sur le banc après sa bourde de vendredi, continue de son côté de fonctionner sur courant alternatif. Ce qui ne pardonnera pas forcément mercredi contre l'Everton de Carlo Ancelotti, en pleine résurrection.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.