Premier League : Les Reds n'y ont vu que du bleu

Premier League : Les Reds n'y ont vu que du bleu©Media365

Rédaction , publié le samedi 20 février 2021 à 20h50

Liverpool s'est montré totalement impuissant samedi devant Everton (0-2, 25eme journée de Premier League).

La parenthèse européenne n'aura donc pas été suffisante. Victorieux à Leipzig ce mardi dans le cadre des huitièmes de finale aller de la Ligue des champions (0-2), Liverpool a coulé à domicile ce samedi, concédant sa première défaite face à Everton depuis plus de dix ans (17 octobre 2010). Quatre défaites consécutives en Premier League pour les hommes de Jürgen Klopp qui restent scotchés au sixième rang, désormais rejoints par les Toffees.

Première victoire d'Everton sur la pelouse de son ennemi historique au vingt-et-unième siècle. La dernière remontait au 27 septembre 1999. Une autre époque. Vingt-deux ans plus tard, les Toffees ont donc profité de la très mauvaise passe des Reds pour s'offrir le derby de la Mersey. Les hommes de Carlo Ancelotti ont rapidement ouvert la marque sur un but précoce de Richarlison, parfaitement servi par James Rodriguez (0-1, 3e).



Laissant le ballon à leurs adversaires, les visiteurs ont cependant résisté, profitant également du retour dans sa cage d'un Jordan Pickford en feu et auteur de multiples arrêts décisifs. Côté Liverpool, les tentatives ont été légion avec pas moins de quinze tirs (dont six cadrés) sur l'ensemble du match. Avec une possession de balle moyenne de 71%, les Reds n'ont toutefois jamais pu ni su trouver la faille.

Deuxième coup de massue

Et presque logiquement, ils ont été surpris une seconde fois en fin de rencontre. Auteur d'un tacle dans sa surface sur Dominic Calvert-Lewin (81e), Trent Alexander-Arnold a concédé un penalty validé par la VAR et par l'arbitre au bout de deux longues minutes. Un penalty transformé avec sang froid par Gylfi Sigurdsson (0-2, 83e).

Liverpool assommé

Assommés une fois encore, les partenaires de Mohamed Salah n'ont pas trouvé le moyen de revenir où même de réduire l'écart. S'ils demeurent sixièmes, ils comptent désormais deux points de retard (et un match en plus) sur West Ham (5e), premier européen. Everton réussi quant à lui une fantastique opération en revenant à hauteur de sa victime du jour. La fin de saison de Liverpool s'annonce très, très longue.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.