Premier League : Le nombre de joueurs étrangers autorisés bientôt réduit ?

Premier League : Le nombre de joueurs étrangers autorisés bientôt réduit ?©Media365

Rédaction , publié le mardi 13 novembre 2018 à 18h52

Selon The Times, la Premier League discutera cette semaine avec la Fédération anglaise de football, qui propose de limiter le nombre de joueurs étrangers autorisés par équipe.

Dimanche, Manchester City remportait son chaud derby face à Manchester United (3-1) pour conserver la tête de la Premier League à l'issue de la 12e journée. Une victoire acquise grâce à des buts de David Silva, Sergio Agüero et Ilkay Gündogan alors que dans le onze titulaire aligné par Pep Guardiola, seuls trois joueurs étaient Anglais, contre cinq du côté des Red Devils de José Mourinho. Bientôt, ce genre de feuille de match pourrait devenir beaucoup moins probable puisqu'après le Brexit, la Fédération anglaise de football veut réduire le nombre de joueurs étrangers autorisés par club. Une proposition qui sera discutée ce jeudi selon The Times.  « La FA souhaiterait réduire le nombre de joueurs étrangers à 12. Un quota que Manchester City, Arsenal, Chelsea, Tottenham, Manchester United ou Liverpool ne respectent pas aujourd'hui », peut-on lire dans les colonnes du quotidien.

Cinq Anglais dans les effectifs de Manchester City et Chelsea, quatre pour Arsenal


Aujourd'hui, la limite autorisée est de 17 sur un groupe de 25 professionnels. Les Citizens et Chelsea, par exemple, ne comptent que cinq Anglais dans leurs rangs, contre quatre pour Arsenal, sept pour Tottenham ou encore neuf pour Liverpool. Ainsi, la réunion prévue pour discuter cette mesure verra se rencontrer les représentants de la Fédération et ceux de la Premier League, alors qu'une « période de transition est prévue jusqu'en 2020. Pour la faciliter, les instances britanniques pourraient accepter de revoir les modalités d'attribution de visas et permis de travail ». Une chose est sûre, une telle mesure modifierait en partie les stratégies des grosses écuries anglaises sur le marché des transferts. Et, peut-être, sur la formation des jeunes joueurs...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.