Premier League : Klopp opposé au projet d'une Coupe du monde tous les deux ans

Premier League : Klopp opposé au projet d'une Coupe du monde tous les deux ans©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 10 septembre 2021 à 20h45

En conférence de presse, Jürgen Klopp s'est montré fermement opposé au projet d'une Coupe du monde tous les deux ans. Le coach de Liverpool a réclamé des calendriers moins chargés pour les joueurs.


Jeudi, Arsène Wenger a présenté de façon plus concrète son projet d'une Coupe du monde tous les deux ans. Développant notamment son ambition de réduire le nombre de trêves internationales, le directeur du Développement du football à la FIFA avait expliqué son désir de "trouver des solutions pour rendre le football meilleur". Ce vendredi, en conférence de presse, Jürgen Klopp a affiché son opposition très tranchée devant ce projet : "S'il y a une Coupe du monde tous les deux ans, cela signifie, à 100%, qu'il y aura un championnat d'Europe tous les deux ans, ce qui signifie que les meilleurs joueurs disputeront un tournoi chaque été, avec peut-être une pause de trois semaines. Quelqu'un doit commencer à comprendre que sans les joueurs - l'ingrédient le plus important - alors nous ne pouvons pas jouer", s'est-il exprimé.

"En fin de compte, tout est une question d'argent"

Soulignant l'importance fondamentale des joueurs, l'ancien entraîneur du Borussia Dortmund s'est montré conscient que sa parole n'avait que peu de poids. "En fin de compte, tout est une question d'argent. C'est comme ça. Tout ce qui ressort des réformes, c'est de jouer toujours plus de matchs. Nous ne pouvons jamais préparer une saison avec tous nos joueurs, ce n'est pas juste, mais ce que je dis n'est évidemment pas important car personne n'écoute", s'est lamenté Klopp. Opposé au Leeds de Marcelo Bielsa, dimanche en Premier League (17h30), le natif de Stuttgart ne sait pas encore si il pourra compter sur ses Brésiliens, Alisson et Fabinho. En effet, la Fédération brésilienne a demandé à la Fifa de suspendre ses joueurs absents en sélection lors du dernier rassemblement, cela avait été le cas des deux éléments qui n'avaient pu voyager en raison du refus de Liverpool de les libérer. "C'est une situation vraiment difficile et vraiment délicate pour tous les clubs, et les joueurs en particulier. A la fin, les seules personnes punies sont les joueurs et les clubs", a commenté Klopp.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.