Premier League (J7) : Arsenal surprend Manchester United

Premier League (J7) : Arsenal surprend Manchester United©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 01 novembre 2020 à 19h40

Ce dimanche, à l'occasion de la 7eme journée de Premier League, Arsenal s'est imposé sur la pelouse de Manchester United (0-1).



On nous vendait cette rencontre comme un nouvel opus de la grande rivalité entre les Gunners et les Red Devils, les Keane vs Vieira, les "Invincibles" et le fameux 8-2. Mais ce match comptant pour la 7e journée du championnat anglais 2020-2021 ne restera pas dans les annales. Ce soir, on était loin d'Arsène Wenger contre Sir Alex Ferguson. La rencontre, si elle n'a pas atteint des proportions épiques, s'est néanmoins disputée sur un très bon rythme. Les hommes d'Arteta ayant dominé le premier acte, sans parvenir à trouver la faille dans la défense des ouailles de Solskjaer. Les Red Devils étaient à l'affût, s'offrant une occasion tranchante à la 21e minute avec un tir croisé de Greenwood repoussé par le pied de Leno. 5 minutes avant le repos, un enroulé de Willian frôlait la transversale d'un De Gea battu. Mais le tableau de marque de ce choc restait inaltéré à la pause.

La très onéreuse recrue estivale des Gunners, Thomas Partey, avait contraint au silence la plus grande partie des velléités offensives mancuniennes en première période. Un socle solide sur lequel bâtir des offensives, comme sur cette accélération de Lacazette, qui allait profiter à Aubameyang, lequel ouvrait son pied droit pour une frappe dont la trajectoire filait au ras du poteau droit des Red Devils (52e). Trois minutes plus tard, sur un coup franc en faveur de Manchester United, Maguire mettait une tête qui filait à côté dans un match toujours aussi indécis.

C'est Pogba qui allait faire basculer la rencontre, mais pas dans le sens souhaité par le joueur français, qui déséquilibrait Bellerin dans la zone de vérité. Aubameyang transformait le penalty et Arsenal menait à Old Trafford à 20 minutes de la fin. Arsenal avait aussi de la réussite, avec Gabriel Magalhães qui taclait Greenwood par derrière alors qu'il était déjà averti, mais qui échappait par miracle eau second jaune (74e). Et à 5 minutes du terme, Donny Van de Beek tentait un centre-tir sur lequel Elneny plongeait au premier poteau et déviait le cuir sur son montant. Le score n'allait plus évoluer et Arsenal s'impose sur la plus petite des marges (1-0), s'offrant trois points, quelques certitudes ludiques et un succès de prestige au passage.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.