Premier League (J31/match en retard) : Chelsea n'a pas encore dit son dernier mot

Premier League (J31/match en retard) : Chelsea n'a pas encore dit son dernier mot©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le jeudi 19 avril 2018 à 23h08

Efficace à défaut d'être particulièrement brillant, Chelsea a pris le meilleur sur une inoffensive équipe de Burnley ce jeudi, en match en retard de la 31eme journée de Premier League (1-2). Les Blues reviennent à cinq points de Tottenham et peuvent donc encore rêver d'une qualification pour la prochaine Ligue des Champions.

C'était, d'une certaine manière, le match de la dernière chance pour Chelsea. Cinquièmes, les Blues étaient dans l'obligation de s'imposer à Burnley ce jeudi afin de se rapprocher du quatuor de tête. Tout autre résultat qu'une victoire aurait très certainement enterré leurs derniers espoirs de qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Mais les hommes d'Antonio Conte ont réussi à l'emporter (1-2) et peuvent donc continuer à rêver d'un ticket pour l'édition 2018-2019 de la C1. Opposé au surprenant septième de Premier League, le club londonien a rapidement pris les choses en mains. Sa mainmise sur le premier acte était évidente. Les coéquipiers de N'Golo Kanté ont néanmoins eu besoin d'un peu de réussite pour ouvrir le score. Alerté côté droit, Victor Moses est entré dans la surface avant de centrer. Nick Popp a manqué son intervention et Kevin Long, surpris, a dévié le ballon au fond de ses propres filets (0-1, 20eme).

Maintenant, Chelsea peut se concentrer sur la CupRarement inquiété par des locaux très peu inspirés sur le plan offensif, Chelsea aurait pu définitivement se mettre à l'abri dès le début du second acte. Mais Alvaro Morata, qui était pour la première fois associé à Olivier Giroud en attaque, n'a pas su trouver le cadre lors de son face à face avec Popp (55eme). Une dizaine de minutes plus tard, Ashley Barnes a trompé Thibaut Courtois en détournant une frappe de Johann Gudmundsson (1-1, 64eme). Les Clarets n'ont cependant guère eu le temps de s'enflammer puisque Moses a, dans la foulée, redonné une longueur d'avance aux siens (1-2, 69eme). Burnley, qui restait sur cinq succès de rang avant cette rencontre, n'est pas parvenu à relever la tête et les Blues ont pu sereinement gérer leur avantage jusqu'au coup de sifflet final. Réalistes, les Londoniens ont assuré l'essentiel et reviennent à cinq longueurs de Tottenham, quatrième. Ils peuvent désormais se focaliser sur leur demi-finale de FA Cup, qui les verra affronter Southampton dimanche (16h00).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.