Premier League (J23) : Les hommes de Mourinho maîtrisent Stoke City !

Premier League (J23) : Les hommes de Mourinho maîtrisent Stoke City !©Media365

Arthur Merle, publié le lundi 15 janvier 2018 à 22h53

Les Red Devils se sont largement imposés face à Stoke City (3-0), lundi soir, à l'occasion de la 23eme journée de Premier League. Paul Pogba s'est illustré avec deux passes décisives, dont une pour Anthony Martial. Les hommes de José Mourinho reprennent trois points d'avance sur Liverpool à la deuxième place du classement.

Manchester United affrontait Stoke City, lundi soir, au lendemain de l'énorme performance de Liverpool face à Manchester City (4-3). Avec comme objectif, donc, de répondre à la pression mise par les Reds pour la deuxième place. Et c'est chose faite. La formation de Mourinho a contrôlé le ballon dans le premier acte sans se créer une multitude d'occasions de but. Mais les Red Devils ont marqué sur leurs deux grosses occasions en première période. D'abord par l'intermédiaire d'Antonio Valencia (9eme), d'une jolie réalisation du pied gauche. Puis grâce à Anthony Martial (38eme) sur une superbe frappe enroulée à l'entrée de la surface de réparation, avec un Paul Pogba passeur sur les deux buts. Stoke City, de son côté, n'a pas démérité et a eu quelques situations chaudes à se mettre sous la dent, notamment par l'intermédiaire d'Ireland (21eme). Mais les Potters, à l'inverse de leur adversaire du soir, n'ont pas su tirer profit de leurs temps forts.Les Red Devils se détachent de LiverpoolDans le deuxième acte, la domination des hommes de Mourinho s'est intensifiée et les visiteurs ont eu du mal à dépasser le milieu de terrain. La punition est arrivée des pieds de Romelu Lukaku, auteur du troisième but sur un gros travail dans la surface, après avoir été servi par Martial (73eme). S'en est suivi une maîtrise tranquille de Pogba et ses coéquipiers jusqu'à la fin de rencontre. United est donc seul deuxième de la Premier League à l'issue de cette 23eme journée, avec trois points d'avance sur Liverpool. Et s'est même permis de revenir à douze longueurs des Citizens...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.