Premier League (J20) : City poursuit son train d'enfer et s'offre une 18eme victoire de suite

Premier League (J20) : City poursuit son train d'enfer et s'offre une 18eme victoire de suite©Media365

David HERNANDEZ, publié le mercredi 27 décembre 2017 à 23h00

Largement dominateur, City s'est quand même fait peur face à un Newcastle ultra-défensif (1-0). Leaders incontestés et incontestables, les Citizens prennent 15 points d'avance sur Manchester United avec cette 18eme victoire de suite.

Les Citizens avaient l'occasion de prendre 15 points d'avance sur Manchester United, et City ne s'est pas fait prier pour accepter le cadeau fait par son voisin après leur nul de mardi soir contre Burnley (2-2). Largement dominateurs, les hommes de Pep Guardiola sont allés chercher leur 18eme victoire de suite en Premier League sur le terrain de Newcastle (1-0). Malgré une maîtrise totale (80% de possession), les Sky Blues n'ont pas réussi à faire le break après l'ouverture du score de Raheem Sterling (31eme), à la suite d'une ouverture lumineuse de Kevin De Bruyne. Pire. Les Mancuniens ont joué avec le feu et auraient pu connaître une cruelle désillusion avec un peu plus de réalisme de la part des locaux. De Bruyne éclaire le jeu de City Dans un match à sens unique, Rafa Benitez a clairement montré les intentions de son équipe. Une défense à cinq qui s'est tout de suite transformée en deux lignes bien compactes de 9 joueurs. Face à ce jeu ultra-défensif, Pep Guardiola a profité de la blessure rapide de Vincent Kompany (la 39eme depuis 2008) pour passer à deux attaquants avec l'entrée de Gabriel Jesus aux côtés de Kun Agüero. Buteur lors de ses 5 derniers matchs contre les Magpies, l'Argentin a été en cruel manque de réussite mercredi soir et a touché le poteau par deux fois (6eme, 29eme). La lumière est finalement venue des pieds de De Bruyne. Dans le style du quarterback au football américain, le Belge a lancé ses attaquants jusqu'à ce que Sterling, l'homme en forme, ne trouve enfin la faille. Newcastle chambré par son public Le verrou de St James Park sauté, on se disait que la rencontre allait tourner à la démonstration. Mais, il n'en a rien été puisque Manchester City a péché par excès de confiance notamment en seconde mi-temps. Rolando Aarons n'a pas été loin de faire un hold-up suite à un lob bien senti, mais Nicolas Otamendi a joué les sauveurs pour City (33eme). De Bruyne a touché le montant (66eme) mais les coéquipers d'Eliaquim Mangala n'ont pas mis assez de rythme pour déstabiliser le bloc mis en place par Benitez. Au gré des changements, c'est même le désormais 15eme de Premier League qui s'est montré le plus entreprenant. Christian Atsu a apporté sa vitesse d'exécution sur le côté, tandis que Dwight Gayle s'est mis en évidence. Mais, c'était trop peu pour une timide équipe de Newcastle chambrée par son propre public au moment d'enchaîner quatre passes de suite...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.