Premier League : Dans le sillage de Pogba, United brille

Premier League : Dans le sillage de Pogba, United brille©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 09 juillet 2020 à 23h30

Grâce à un super Paul Pogba, Manchester United s'est largement imposé sur la pelouse d'Aston Villa (0-3). Avec ce succès, le collectif mancunien s'affirme comme l'équipe en forme de la Premier League.

Si les amoureux de Manchester United doivent ramasser des miettes ces dernières années, ce que propose la bande à Ole Gunnar Solskjaer depuis la reprise ressemble à un festin. Avoir quelques certitudes change tout, dans la vie d'une équipe. Man United le constate à chacune de ses sorties, où la qualité de ses individualités va de pair avec des nouveaux circuits toujours plus huilés.

Pogba, la renaissance

Pour les individualités, commençons par Paul Pogba, justement. Le champion du monde avait déjà démontré que son absence longue durée n'avait rien altéré de son immense talent. Lorsqu'il prend du plaisir, le leader technique de cette équipe reste une référence mondiale à son poste. Ce jeudi, "la pioche" a couronné une copie très consistante par un but plein de classe, d'une frappe imparable en seconde période (0-3, 58e). Actif dans le jeu, si facile, Pogba a noué une complicité très prometteuse avec Bruno Fernandes, l'autre homme fort du milieu.


Le Portugais enchaîne lui aussi les prestations remarquées. Son corner bien botté avait amené le but de Pogba, mais c'est lui, bien avant cela, qui a débloqué la situation en première période sur un penalty qu'il avait lui-même provoqué avec un zeste de vice (0-1, 27e). Dans les individualités, toujours, comment ne pas citer Mason Greenwood ? C'est un nom à retenir, vraiment. Ce garçon a de l'or dans les pieds. Le jeune Anglais de 18 ans a fait le break sur un mouvement splendide qu'il a conclu d'une frappe pleine d'assurance après un une-deux victorieux avec Anthony Martial (2-0, 45e+5).

Dans une forme remarquable lui aussi, Martial aurait pu participer à la fête mais l'ancien Monégasque a trouvé la barre (61e), après que Marcus Rashford ait vu son but refusé logiquement suite à une position de hors-jeu de Pogba (56e). Bref, United a déroulé offensivement. Derrière, tout n'a pas été parfait. En début de match, notamment, où Villa aurait pu ouvrir le score lors de son premier temps fort, par Grealish (18e) ou Trezeguet, dont le tir s'est écrasé sur le poteau (22e). Mais une fois cet orage passé, la machine s'est mise en route. Et les hommes de Solskjaer ont pu passer une soirée relativement agréable. Grâce à ce succès, United, cinquième, recolle à un petit point de Leicester. La ligne d'arrivée est encore lointaine, mais les grandes oreilles de la Ligue des champions se dessinent à l'horizon...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.