Premier League : City ne se laisse pas surprendre

Premier League : City ne se laisse pas surprendre©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 21 septembre 2020 à 23h30

Manchester City l'a emporté avec autorité à Wolverhampton lundi soir (1-3, deuxième journée de Premier League).



Wolverhampton est la seule équipe à avoir battu Manchester City deux fois la saison dernière. Mais cela ne garantissait pas une invincibilité des Wolves cette saison face à l'équipe de Pep Guardiola, comme les coéquipiers d'Adama Traoré ont pu le découvrir avec une ouverture du score signée Kevin De Bruyne dès la 20e minute. Buteur sur pénalty, le Belge se faisait justice lui-même après avoir subi une faute de Saiss dans la surface des Loups. À l'instar de son équipe, De Bruyne entamait la saison du bon pied. On retrouvait d'ailleurs le Diable Rouge dix minutes plus tard à l'origine d'une belle action collective. Sur un ballon du Belge, Sterling était lancé dans la surface adverse, remisait en retrait pour Foden qui achevait l'action d'un plat du pied pour permettre aux visiteurs de faire le break. Des visiteurs lancés. La domination stérile de début de match laissait place à une supériorité concrète, supériorité qui avait failli se matérialiser par un troisième but juste avant le repos de ce diable de De Bruyne. L'ancien joueur de Chelsea profitait d'une remise de la tête de Gabriel Jesus pour faire briller Rui Patricio, auteur d'une parade décisive. 2-0, le score à la mi-temps.



La seconde période était très animée, avec des Wolves bien décidés à revenir dans le match. Une belle tentative de Podence était suivie deux minutes plus tard, par une frappe signée Neves, qui était dégagée sur sa ligne par Walker (56e). À l'heure de jeu, le petit ballon piqué de Podence passait au dessus des cages, tandis que Jimenez, servi au point de penalty par Traoré, ne cadrait pas son tir. Avec des Wolves qui montraient enfin les crocs, la rencontre était transfigurée et le cuir circulait d'une cage à l'autre. À dix minutes du terme, les locaux allaient être récompensés de leur sursaut. Podence enchaînait petit pont et centre pour la tête de Raul Jimenez qui réduisait enfin la marque. City reculait face aux assauts des locaux, qui montaient très haut dans le pressing. Mais les hommes de Guardiola allaient réussir à faire le dos rond et même inscrire un troisième but grâce à Gabriel Jesus en toute fin de rencontre, suite à un cafouillage de la défense de Wolverhampton. 1-3, score final. Manchester City réussit son entame en Championnat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.