Premier League : Chelsea sacre Liverpool

Premier League : Chelsea sacre Liverpool©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 25 juin 2020 à 23h15

Manchester City, défait à Chelsea jeudi lors de la 31eme journée de Premier League (2-1), cède officiellement son titre à Liverpool.

Alléchant au départ, ce choc entre Chelsea et Manchester City est devenu un rendez-vous suivi par toute l'Angleterre, ce jeudi soir. Plus particulièrement dans le Nord du pays. Outre les fans des Citizens, tous les amoureux de Liverpool espéraient un faux-pas de l'équipe de Pep Guardiola pour voir leurs Reds propulsés sur le toit de l'Angleterre. C'est chose faite ! Trente ans après son dernier titre de champion, Liverpool récupère sa couronne.

Soirée cauchemardesque pour Manchester City

Dans la capitale anglaise, il y a eu un vrai rapport de force. Une bataille intense, électrique et spectaculaire. Frank Lampard avait concocté un bloc-équipe très compact pour gêner les Citizens dans leur animation. Ce sont pourtant les visiteurs qui ont allumé la première mèche sur un coup-franc excentré bien botté par Mahrez, et repris par Fernandinho, lequel a buté sur Kepa (10e). Un petit frisson avant la panne. Empruntée, la bande à Guardiola a laissé les Blues prendre confiance. Et sur une action où Benjamin Mendy n'est pas inoubliable, le virevoltant Christian Pulisic a débloqué la situation en solo (0-1, 36e). Méticuleusement appliqué, le plan de Chelsea portait ses fruits à la pause.

Et pourtant, De Bruyne...

Au pied du mur, Manchester City avait une réponse à donner au retour des vestiaires. Elle ne pouvait pas s'en remettre à son buteur Sergio Agüero, blessé et remplacé au coup d'envoi par un Bernardo Silva faux numéro 9. Alors c'est l'inévitable Kevin De Bruyne qui a pris le contrôle des opérations. Loué pour sa formidable qualité de pied, le Belge a encore assumé son statut en égalisant d'une merveille de coup-franc dans la lucarne de Kepa avant l'heure de jeu (1-1, 55e). Chelsea a répondu par le jeune Mason Mount, qui a manqué de sang-froid après une grosse bourde d'Ederson (63e) dans cette soirée où les relances de gardien ont été périlleuses.

Quand Willian délivre les amoureux de Liverpool

Les lignes se sont étirées à mesure que la fatigue a gagné du terrain. City a alors accentué sa possession pour multiplier les vagues sur le but de Kepa, sans trouver la faille. Et sans se mettre à l'abri derrière... Sur un nouveau contre éclair, Pulisic s'est joué d'Ederson avant de redresser le ballon, mais Walker a réalisé un sauvetage exceptionnel sur sa ligne (71e). Exceptionnel comme l'arrêt d'Ederson face à Abraham dans la foulée (75e). Le hic, c'est que Fernandinho, qui a secondé le gardien, a dégagé le ballon de la main, provoquant un penalty décisif en plus de laisser ses coéquipiers à dix. Willian n'a pas tremblé pour le transformer (2-1, 77e). Des milliers de fans ont pu basculer dans la liesse à l'autre bout du pays. En 2014, Chelsea avait été le bourreau de Liverpool. Six ans plus tard, le club londonien envoie les Reds au paradis...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.