Premier League : Chelsea dicte sa loi à West Ham

Premier League : Chelsea dicte sa loi à West Ham©Media365

Thomas Siniecki, Media365, publié le samedi 24 avril 2021 à 20h34

Chelsea s'est imposé à West Ham samedi (0-1), pour le compte de la 33eme journée de Premier League. Il s'agissait d'un affrontement direct entre deux candidats à la C1, et les Hammers pourraient bien avoir loupé le coche.


C'était le tournant inévitable pour West Ham. Si Jesse Lingard et ses coéquipiers voulaient affirmer leurs rêves de Ligue des Champions, à cinq journées de la fin, il fallait au moins ne pas perdre samedi face à Chelsea, les deux équipes partageant la quatrième place - la dernière qualificative pour la C1, donc - au coup d'envoi. C'est raté, les Blues l'ont emporté 1-0 sur un but de Timo Werner en toute fin de première période (43eme) et prennent ainsi trois points d'avance sur leur adversaire du soir, qui garde au moins la cinquième place en profitant du nul de Liverpool plus tôt dans la journée devant Newcastle (1-1), ce qui maintient les Reds à une longueur des Hammers. Avec Tottenham septième à deux points, et Everton huitième à trois longueurs et un match en retard, tout est susceptible de s'écrouler pour West Ham.

En revanche, du côté des Blues de Thomas Tuchel, qui mettent la pression sur Leicester en revenant à un point (les Foxes recevront Crystal Palace lundi), la dynamique demeure exceptionnelle. En 21 rencontres depuis le remplacement de Frank Lampard par l'entraîneur allemand, c'est le seizième où Chelsea réussit un "clean sheet" et n'encaisse donc pas le moindre but. N'Golo Kanté a joué tout le match, alors qu'Olivier Giroud n'était pas dans le groupe.

West Ham, qui a fini à dix après l'expulsion de Balbuena en fin de partie (81eme), n'a presque pas eu une seule opportunité, alors que les visiteurs auraient pu doubler la mise par Mount puis Werner (55eme), à nouveau l'attaquant allemand proche du doublé (67eme), lui qui n'avait plus marqué en Premier League depuis le 15 février ; ou encore Tammy Abraham qui a envoyé sa tête au-dessus alors qu'il était seul à bout portant face au but vide (90eme+6, pour la dernière action du match). Une heure et demie après la victoire du PSG à Metz (1-2), c'est donc un deuxième demi-finaliste de Ligue des Champions qui s'est imposé samedi. Ce ne sera pas une partie de plaisir pour le Real Madrid, qui reçoit à son tour le Bétis dans la soirée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.