Premier League : Arsenal fait nul pour la première de Ljungberg

Premier League : Arsenal fait nul pour la première de Ljungberg©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 01 décembre 2019 à 17h00

Pour la première de Fredrik Ljungberg sur le banc des Gunners, Arsenal a ramené un match nul de son déplacement sur la pelouse de Norwich (2-2).

L'électrochoc n'a pas vraiment produit les effets escomptés du côté d'Arsenal. Pour la première de Freddie Ljungberg sur le banc, deux jours après le limogeage d'Unai Emery, les Gunners n'ont ramené qu'un nul de leur déplacement à Norwich dimanche (2-2). Menés deux fois au score, ils sont revenus à chaque fois par l'intermédiaire de Pierre-Emerick Aubameyang, qui en est désormais à 10 buts en Premier League cette saison. Mais la réussite de l'international gabonais ne suffit pas pour enrayer la spirale négative d'Arsenal. La série sans victoire du club londonien s'étend maintenant à huit matchs toutes compétitions confondues. C'est surtout une occasion manquée de se rapprocher des places qualificatives pour la Ligue des Champions, après la défaite de Chelsea à domicile face à West Ham samedi (0-1).

Pukki retrouve la mire

Arsenal a étalé les mêmes limites récurrentes que depuis des mois, à commencer par sa fébrilité défensive. Teemu Pukki a ainsi eu tout loisir de se mettre en position de frappe à l'entrée de la surface et de mettre fin à sa disette offensive qui durait depuis des semaines en Premier League (1-0, 21eme). Dangereux uniquement sur coups de pied arrêtés, par Shkodran Mustafi par exemple (10eme, 19eme), les Gunners sont revenus sur un penalty provoqué par la main de Christoph Zimmerman, sur un coup-franc. Aubameyang a dû s'y reprendre à deux fois, sa première tentative sortie par Tim Krul lui ayant été donnée à retirer, pour égaliser (1-1, 29eme).

Une bonne nouvelle dans un match pour Arsenal

C'est encore la passivité de la défense londonienne qui a laissé Todd Cantwell redonner l'avantage aux Canaries juste avant la mi-temps (2-1, 45eme+2). Et c'est encore sur une phase arrêtée, un corner, qu'Aubameyang a remis son équipe à niveau (2-2, 59eme). Insuffisants toutefois pour des Gunners qui s'étaient présentés avec un onze proche de l'équipe-type (Alexandre Lacazette et Mattéo Guendouzi titulaires, comme Mesut Özil et Granit Xhaka), en dehors des absences d'Hector Bellerin et Dani Ceballos. Seule bonne nouvelle de l'après-midi pour Arsenal : le nul entre Wolverhampton et Sheffield United (1-1), deux équipes qui devancent les Gunners au classement. C'est toujours ça de pris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.