Premier League : Arsenal arrache le nul contre Chelsea

Premier League : Arsenal arrache le nul contre Chelsea©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 21 janvier 2020 à 23h17

Les Gunners, qui sont revenus deux fois au score, ont arraché un précieux point dans les toutes dernières minutes mardi soir sur la pelouse de Chelsea (2-2).

Mikel Arteta, le manager d'Arsenal, tient peut-être son match référence avec les Gunners au niveau de la combativité et de l'état d'esprit irréprochable. Ce mardi soir, son équipe s'est surpassée pour ne pas céder face à Chelsea à l'extérieur. Ce n'était pas une tâche aisée avec une infériorité numérique concédée dès la 26e minute de jeu, mais en faisant le dos rond et en jouant les contres, les visiteurs ont su s'en sortir. Pour les Blues, en revanche, c'est une mauvaise opération au vu du scénario du match.

David Luiz, l'ancien joueur de Chelsea, a commis l'irréparable à la 26e minute en fauchant un attaquant adverse dans la surface et en position de dernier défenseur. Une erreur que son équipe aurait pu payer au prix fort si elle avait abdiqué face aux évènements contraires. Mais, au lieu de se lamenter, elle a su se ressaisir pour ne pas sombrer. Juste après que Jorginho a transformé son pénalty (28eme), les Gunners se sont retroussés les manches et ont livré un très beau combat.

La malheureuse glissade de Kanté

Arsenal a fait preuve de courage, mais sans une glissade de N'Golo Kanté à la 63e minute, il n'est pas sûr que les visiteurs auraient réussi à revenir à la marque. Sur un contre adverse, l'international français a eu le malheur de tomber alors qu'il s'apprêtait à récupérer le ballon. Martinelli, le jeune et brillant attaquant des Gunners, en a profité pour filer vers le but et battre aisément Kepa. 1-1, les pendules étaient remises à l'heure.

Après cette égalisation, Chelsea est reparti à l'abordage dans l'espoir de remporter la mise. Les Londoniens ont cru pouvoir le faire quand César Azpilicueta a repris avec succès un corner de Callum Hudson-Odoi (84e). Mais, la joie des locaux a été de courte durée. Pas assez concentrés, et toujours très fébriles derrière, ils ont cédé trois minutes après. Hector Bellerin a rétabli la parité sur un tir croisé à l'entrée de la surface. Deux buts partout, et c'était tout sauf immérité. Avec beaucoup d'abnégation, la bande à Arteta a réussi à partager les honneurs avec son rival régional.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.