Manchester City s'impose face à United, Arsenal s'effondre à Wolverhampton

Manchester City s'impose face à United, Arsenal s'effondre à Wolverhampton©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le mercredi 24 avril 2019 à 23h09

Manchester City s'est imposé sur la pelouse de Manchester United mercredi soir (2-0), en match en retard de la 31eme journée de Premier League. Les Citizens reprennent ainsi leur place de leader avec un point d'avance sur Liverpool à trois journées de la fin. Arsenal s'est de son coté incliné à Wolverhampton après une piteuse prestation (3-1).

Ce match-là valait très, très cher. Parce que c'était un derby de Manchester, évidemment. Mais aussi et surtout parcequ'il était annoncé comme un tournant dans la lutte acharnée pour le titre entre City et Liverpool.  La fin de saison nous confirmera - ou non - que ça a été le cas, mais les Citizens ont tout fait pour en s'imposant sur la pelouse d'Old Trafford mercredi soir (2-0), en match en retard de la 31eme journée de Premier League. A trois journées de la fin, la formation de Pep Guardiola conserve donc son point d'avance sur Liverpool en envoyant plusieurs messages très forts : les Skyblues n'ont désormais perdu qu'un seul de leurs huit dernières visites chez les Red Devils et enchaînent un onzième succès consécutif en championnat, en n'ayant encaissé que trois buts sur cette période. Une vraie démonstration de force. Les coéquipiers de Kevin De Bruyne devront éviter tout faux pas face à Burnley, Leicester et Brighton tandis que Liverpool affrontera Huddersfield, Newcastle et Wolverhampton... en plus d'une demi-finale de Ligue des Champions (voire plus) à négocier.

Bernardo Silva encore décisif



Ce 178eme derby a toutefois mis du temps à démarrer. Au moment de rejoindre les vestiaires, seul Raheem Sterling avait réussi à faire trembler le public d'Old Trafford en butant sur David de Gea à l'issue d'un slalom dans la surface, venu conclure un joli mouvement collectif (19eme). Mais peu après la pause, Bernardo Silva a délivré les siens d'une frappe du gauche dans un trou de souris après avoir éliminé facilement Luke Shaw (54eme). Le jour de son 100eme match avec City. La récompense d'une énorme saison de la part de l'ancien Monégasque, nommé pour le titre de joueur de l'année. Si Sergio Aguero aurait pu faire le break dans la foulée (56eme), c'est Leroy Sané, sorti du banc, qui s'en est chargé d'une frappe du gauche sur laquelle De Gea ne s'est pas montré impérial (66eme). Entre temps, Jesse Lingard aurait pu relancer totalement cette rencontre, mais a manqué de lucidité devant le but ouvert au second poteau, après un raté de Vincent Kompany (56eme).

Arsenal s'effondre

Dans l'autre match anglais de la soirée, Arsenal a encore perdu gros. Déjà battus sur sa pelouse face à Crystal Palace (2-3) il y a trois jours, les Gunners ont enchaîné un deuxième revers de rang, cette fois dans l'antre de Wolverhampton (3-1). Les hommes d'Unai Emery ont complètement craqué en première période, sanctionnés par Neves (28eme), Doherty (37eme) et Jota (45eme+2). Sokratis a réduit le score pour le club londonien (80eme) sur la seule frappe cadrée des visiteurs, qui ne profitent pas de ce match en retard pour retrouver le top 4. Arsenal reste cinquième, à un point de Chelsea (4eme) et quatre de Tottenham (3eme).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.