Manchester City - Guardiola : "Virer Arteta serait une grosse erreur"

Manchester City - Guardiola : "Virer Arteta serait une grosse erreur"©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 23 décembre 2020 à 16h39

Pep Guardiola a défait Arsenal et Arteta avec Manchester City, en quarts de finale de la League Cup, mardi soir (1-4). Sondé sur le futur de son ancien adjoint, l'entraîneur catalan a estimé qu'Arsenal devrait continuer avec Arteta à sa tête.

Arsenal est englué dans un marasme total. Dans une dynamique négative en Premier League, avec un dernier succès qui remonte au 1er novembre face à Manchester United (0-1), les Gunners se situent à la quinzième position du championnat d'Angleterre. Mardi soir, en quarts de finale de la League Cup, ils n'ont pu inverser la tendance de la saison, en s'inclinant lourdement contre le Manchester City de Pep Guardiola à l'Emirates Stadium (1-4). Gabriel Jesus, Riyad Mahez, Aymeric Laporte et Phil Foden ont été les buteurs des Citizens, quand Alexandre Lacazette, à la 31ème minute, avait égalisé pour son équipe.



Sondé sur le futur de Mikel Arteta, son ancien adjoint à Manchester City, Pep Guardiola a évoqué le possible licenciement de l'Espagnol. Et il a reconnu que se séparer de lui pourrait être un problème pour Arsenal, en dépit des mauvais résultats du club. Au micro de BBC Radio 5 Live, Guardiola s'est exprimé : "Ils feront une énorme, grosse erreur s'ils limogent Arteta. Je suis presque sûr qu'ils vont lui faire confiance. Je comprends que les analystes analysent les résultats. Mais j'ai été avec lui de nombreuses années et je connais son incroyable qualité en tant qu'être humain et surtout en tant que manager, comment il est impliqué dans tout. C'est juste une question de temps et il le fera du bon travail. Pour moi, ils feront une grosse erreur s'ils pensent à le limoger", a indiqué l'ancien coach du Barça et du Bayern Munich.

Des rencontres à venir contre Chelsea et Brighton pour Arsenal

En prenant en compte son expérience partagée avec Arteta, le natif de Santpedor a valorisé l'apport de l'actuel coach des Gunners. "Je peux parler de mon expérience à ses côtés, l'une des équipes les plus incroyables de l'histoire anglaise que nous ayons eues et il a fait partie de ce succès et ce ne serait pas possible sans lui, et pour créer quelque chose comme ça, il faut du temps comme moi dans ma première saison." En cette fin d'année, Arsenal devra tenter de rebondir avec deux rencontres des plus complexes en Premier League. D'abord avec la réception de Chelsea, le 26 décembre, puis un déplacement sur la pelouse de Brighton, le 29.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.