Manchester City : De la prison à vie pour Benjamin Mendy ?

Manchester City : De la prison à vie pour Benjamin Mendy ?©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 28 août 2021 à 11h40

Placé en détention provisoire après avoir été accusé de quatre viols et d'une agression sexuelle sur trois femmes, Benjamin Mendy risque très gros.



Benjamin Mendy est dans de sales draps. Le défenseur de Manchester City risque très gros désormais et on est bien au-delà du cadre du sport. L'ancien élément de l'Olympique de Marseille et de l'AS Monaco est accusé d'actes très graves et sa vie pourrait basculer très prochainement. Mendy est en effet accusé de quatre viols et d'une agression sexuelle sur trois femmes, dont une mineure. Des faits qui se seraient déroulés à son domicile entre octobre 2020 et août 2021.

Le latéral gauche a comparu vendredi devant un tribunal de Chester, au sud-ouest de Manchester, a simplement décliné son identité, a nié fermement les faits qui lui sont reprochés puis a été placé en détention provisoire. Et ce, jusqu'au 10 septembre. Ce jour-là, Benjamin Mendy sera entendu par la Cour de la couronne de Chester, un tribunal pénal de première instance. Sa mise en liberté sous caution a été demandée et refusée. Escorté par deux policiers à sa sortie du tribunal, le champion du monde 2018 a par la suite été emmené à la prison HMP Altcourse de Liverpool.

Mendy va devoir prouver son innocence

Suspendu par Manchester City, le Français va devoir prouver son innocence. « En France, notre système repose sur une procédure inquisitoire, c'est au Ministère public, le procureur de la République, de faire la démonstration de la culpabilité. Dans la procédure anglo-saxonne, dite accusatoire, c'est à l'accusé de faire la démonstration de son innocence. En clair, Benjamin Mendy devra prouver que les charges retenues contre lui ne sont pas justifiées », explique Me Karim Morand-Lahouazi, avocat pénaliste au bureau de Paris dans L'Equipe.

« La police a mené l'enquête et a transmis la procédure à ce qu'on peut considérer comme l'équivalent du parquet en France, qui contrôle les investigations menées. Le Ministère public a le pouvoir de demander à la police de continuer ou d'abandonner l'enquête après transmission du dossier. On peut s'attendre à la poursuite d'une enquête préliminaire menée par un magistrat, pour déterminer si les charges qui pèsent contre l'accusé sont fondées et s'il doit être renvoyé devant la cour. Au fil de l'enquête, Mendy peut apporter toutes les preuves qui permettront de le disculper », poursuit l'avocat qui précise que Mendy risque « en pratique, de 4 à 19 ans de prison pour des faits de viol ». Mais ce pourrait bien être davantage. « Dans ce genre d'affaire, la procédure anglaise prévoit la prison à vie comme peine maximale », assène-t-il. La carrière et la vie de Benjamin Mendy pourraient ainsi être brisées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.