Man City : Walker incertain pour le Mondial

Man City : Walker incertain pour le Mondial©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le jeudi 06 octobre 2022 à 17h43

Blessé à l'aine, Kyle Walker pourrait ne pas être remis à temps pour participer à la Coupe du monde au Qatar avec l'Angleterre.

C'est un coup dur pour Manchester City et peut-être un plus encore pour l'Angleterre. Jeudi, le club mancunien a publié un communiqué laconique évoquant la récente opération à l'aine de Kyle Walker, survenue mardi. Une opération "à succès", dixit le site officiel des Skyblues, lesquels se sont par ailleurs refusés à tout pronostic concernant une date de retour. Pep Guardiola, dans la même idée, a lui évoqué "des semaines de convalescence" pour son dynamique latéral droit.

Sorti sur blessure, dimanche après-midi, en première période d'un derby mancunien à sens unique (6-3), Walker a pour sa part publié une photo sur ses réseaux sociaux, accompagnée de cette légende : "En tant que joueurs, nous devons comprendre que les blessures font partie intégrante du jeu que nous aimons. Mon opération de mardi a été un succès et je peux maintenant me concentrer sur ma rééducation et retrouver ma pleine forme".


L'enchaînement ou le repos

Ce n'est effectivement pas la première fois que Kyle Walker doit composer avec des blessures, lui qui n'a pu disputer que 20 matches de Premier League la saison (24 la précédente) à cause de plusieurs aller-retours à l'infirmerie. Il faut dire que le jeu du défenseur anglais repose sur de nombreuses courses à haute intensité, qui plus est dans le championnat le plus exigeant d'Europe dans ce domaine.

Reste à savoir si l'ancien Spur de Tottenham, 32 ans, pourra revenir à temps alors que l'Angleterre défiera l'Iran dans exactement 46 jours, le 21 novembre prochain. Walker, 70 sélections, est un pion essentiel de la sélection de Gareth Southgate, lui qui peut évoluer dans le couloir ou dans un trio de défenseurs centraux. S'il ne revient pas à temps, un bon mois de repos l'attendra en cette fin d'automne. Un mal pour un bien ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.