Man City : Le compte Twitter du club avait disparu

Man City : Le compte Twitter du club avait disparu©Media365

Paul Rouget : publié le mercredi 07 octobre 2020 à 16h01

Le compte Twitter de Manchester City a mystérieusement disparu mercredi, ce qui a donné lieu à de nombreuses interprétations...



C'était la stupéfaction mercredi sur Twitter. Le compte de Manchester City, fort de 8,5 millions d'abonnés, avait tout bonnement disparu. Ceux qui essayaient d'accéder à la page recevaient d'abord un message indiquant que les tweets ne chargeaient pas, avant d'apprendre que le compte @ManCity n'existait pas ! Une disparation qui a donné lieu à toutes sortes d'interprétations. Certains pensaient que c'était un coup de l'UEFA, dont les relations sont loin d'être fluides avec des Citizens notamment sanctionnés pour non-respect des règles du fair-play financier. D'autres ont souligné que le compte, créé en 2008, était trop récent, rappelant que c'est lors de cette même année 2008 que le club du nord de l'Angleterre était rentré dans une autre dimension grâce au rachat par un fonds d'investissement d'Abu Dhabi. Beaucoup se sont surtout moqués des Citizens, qui compteraient plus d'exclusion de Twitter (1) que de titres en Ligue des champions (0)...

Mais le compte de Manchester City a fini par réapparaître. Etonnamment, il ne comptait alors plus que 1,6 millions d'abonnés, au lieu de 8,5... Ce qui, là encore, a donné lieu à de nombreuses suppositions, plus alambiquées les unes que les autres. "Nous ne sommes pas vraiment là...", a ensuite réagi le club avec humour, en utilisant le gif d'un chat tapant frénétiquement sur le clavier d'un ordinateur. Les 8,5 millions d'abonnés ont fini par réapparaître dans l'après-midi, sans que l'on sache réellement ce qu'il s'est passé. D'après The Independent, le club entraîné par Pep Guardiola, qui n'a gagné qu'un seul match de Premier League en trois journées et reste sur un nul à Leeds samedi, est persuadé de ne pas avoir été victime d'un piratage, mais plutôt d'un simple problème technique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.