Ligue des Champions : Quatre buts et un record pour Olivier Giroud

Ligue des Champions : Quatre buts et un record  pour Olivier Giroud©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 03 décembre 2020 à 00h00

Olivier GIroud a réalisé une performance incroyable sur la pelouse de Séville ! Avec un quadruplé, il a offert la première place du groupe à Chelsea (0-4).



Y a-t-il encore quelqu'un pour douter de la qualité de buteur d'Olivier Giroud ? S'il pouvait y avoir des doutes quant à la capacité de l'international tricolore à tenir le rôle d'avant-centre numéro un à Chelsea, il n'y en a plus du tout désormais après qu'il ait signé une performance XXL à l'Estadio Sanchez Pizjuan face à Séville. Déchainé lors de ce qui était seulement sa deuxième titularisation de la saison, le champion du monde a claqué un quadruplé, offrant aux siens une brillante victoire (4-0).

Dans la cour des plus grands

Il a commencé son show à la 8e minute par une belle frappe enroulée du pied gauche. Après s'être offert un moment de répit, l'ex-Gunner a remis ça en début de seconde période d'un subtil ballon piqué du pied droit (54e). Le troisième il l'a inscrit de la tête à la 74e sur un centre de son compatriote N'Golo Kanté, s'assurant ainsi un coup de chapeau parfait. Enfin, pour clôturer le festival, le héros du jour a transformé un pénalty qu'il a lui-même provoqué (83e).

Quatre buts dans un seul match de C1. Giroud rejoint un club très fermé, puisqu'il n'est que le quatorzième joueur à réussir cette performance dans cette compétition. Avant lui, des goleadors tels que Marco Van Basten, Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Andriy Shevchenko et Robert Lewandowski -pour ne citer que ceux-là - avaient réussi un exploit similaire. Et au milieu de tout ce beau monde, c'est le natif de Chambéry qui est le plus âgé. Avec ses 34 ans, il est même le joueur le plus vieux à scorer plus de deux fois dans un match de Coupe d'Europe depuis un certain Ferenc Puskas en 1965 (à 38 ans).


Giroud met Lampard dans l'embarras

Frank Lampard, le manager des Blues, a dû apprécier la prestation de son numéro 18. Il pourrait même le jalouser, puisqu'il n'est plus le dernier joueur de Chelsea à avoir signé un quadruplé. L'ex-milieu de terrain anglais l'avait fait en mars 2010 en Premier League (contre Aston Villa). Au-delà de ces différentes données chiffrées, le manager doit se dire qu'il a eu raison de relancer son Frenchie. Et il peut être certain de pouvoir compter sur lui pour tenir ce rôle important sur la durée, alors que Tammy Abraham déçoit en tant que pointe. Avec un but toutes les 45 minutes cette saison (6 réalisations en 273 minutes), le Français a même tout statistiquement d'un titulaire en puissance, sans parler de sa riche panoplie perceptible à travers ses différents buts contre Séville.



L'entraineur de Chelsea ne peut rester insensible contre autant d'efficacité. Et Giroud peut difficilement faire mieux pour le faire changer d'avis et retrouver une place dans le onze. Questionné par les journalistes après le match, le Français n'a cependant pas cherché à fanfaronner. Il s'est simplement contenté de rappeler sa mission. « Quand je suis sur le terrain, bien sûr que je suis un homme heureux. J'essaye de travailler, rester patient et garder la foi. J'essaye d'apporter quelque chose d'autre à l'équipe à chaque fois que je rentre. Parfois, il y a des soirées où tout peut arriver et ce soir c'était le cas ».

L'avenir nous dira si cette soirée de 2 décembre aura été un tournant dans la carrière londonienne de Giroud. La certitude déjà est qu'elle ne fera que conforter le statut de l'ancien montpelliérain en sélection. Même si beaucoup de choses peuvent se passer d'ici le mois de juin prochain, il ne serait pas incongru de penser qu'à travers sa prouesse du jour, le deuxième meilleur buteur de l'histoire des Bleus a quasiment assuré sa place dans les 23 Bleus pour l'Euro.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.