Il y a 12 ans, Liverpool renversait l'AC Milan

Il y a 12 ans, Liverpool renversait l'AC Milan©Media365

Teddy Vadeevaloo, publié le jeudi 25 mai 2017 à 14h01

Le 25 mai 2005, il y a pile 12 ans, Liverpool réussissait sans doute l'un des plus beaux renversements de situation dans une finale de Ligue des champions face à l'AC Milan (3-3, 3-2 tab).



Un véritable miracle, le mot n'est pas trop fort. Ce 25 mai 2005 est inscrit dans la légende du club de Liverpool, vainqueur de la Ligue des champions au terme d'une incroyable finale. L'adversaire du soir, l'AC Milan, se souvient forcément de cette rencontre lors de laquelle il est passé de l'euphorie à la détresse.

Istanbul, théâtre des miracles
Dans le bouillant stade Atatürk d'Istanbul, la finale de Ligue des champions 2005 réunissait deux grands noms du football. D'un côté Liverpool, et ses quatre C1 à l'époque, de l'autre l'AC Milan, et ses six C1 d'alors. Un vrai duel entre entraîneurs également avec Rafael Benitez et Carlo Ancelotti. Cette prometteuse finale a d'abord tourné en faveur du club italien, moins tendu et plus à l'aise dans ce genre d'événements pour en avoir disputé et gagné une deux ans auparavant (face à la Juventus Turin).

La première période est ainsi un véritable récital technique et tactique de la part du Milan. Dès la première minute, le capitaine Maldini lance son équipe sur la bonne voie en reprenant de volée un coup franc de Pirlo. Dominateurs dans ce premier acte, les Milanais le finissent en trombe. Sur un contre, Kaka lance Shevchenko, qui sert ensuite sur un plateau Crespo, buteur de près (39eme). L'attaquant argentin inscrit même le doublé sur un ballon piqué de toute beauté à la suite d'une ouverture de Kaka (42eme). Limpide.

Benitez réussit son coup tactique
Liverpool a de quoi être KO. Rafael Benitez décide alors de tenter un coup tactique à la pause. Il fait passer son équipe à trois derrière et replace Steven Gerrard... latéral droit. Le technicien espagnol s'est expliqué sur ce choix quelques années plus tard : "J'ai procédé à des changements tactiques et aligné trois hommes en défense avec Dietmar Hamann comme composante de la couverture à deux hommes au milieu du terrain. J'ai dû déplacer Steven Gerrard en le faisant passer de son rôle offensif derrière les attaquants de pointe au poste d'arrière droit. Steven était le seul joueur à même de tenir ce rôle, le troisième poste occupé par notre capitaine dans ce match. À la fin, nous avons contrôlé le jeu, les espaces et Stevie a effectué un travail formidable".

Ce changement déstabilise complètement l'AC Milan d'Ancelotti. Car au retour des vestiaires, les Reds sont transfigurés dans la foulée de leur capitaine Gerrard, qui réduit le score d'une tête bien placée (54eme). Deux minutes plus tard, le Tchèque Smicer fusille Dida d'un tir millimétré des 20 mètres (56eme). Les Milanais doutent et perdent tous les ballons. Une action collective aboutit ainsi à une faute de Gattuso sur Gerrard dans la surface. Le penalty est transformé en deux temps par Xabi Alonso (60eme). En six minutes, Liverpool a refait son retard.

La fameuse parade de Dudek face à Shevchenko
Le score en reste à 3-3 et les deux équipes doivent disputer une prolongation. La fatigue est présente et le jeu moins flamboyant. Mais Milan parvient à se créer une incroyable occasion. A la 117eme minute, Serginho envoie un centre parfait vers Shevchenko, qui voit sa tête, puis son tir à bout portant, repoussés par un Dudek impérial. Deux parades qui ont fait la légende du portier polonais, dont le sourire après coup en dit long sur le tournant qui vient de se produire.

Car la séance de tirs au but tourne finalement en faveur de cette héroïque équipe de Liverpool. Une séquence au cours de laquelle Serginho, Pirlo, Riise et, finalement, le malheureux Shevchenko ratent leur tentative. Les Reds peuvent jubiler, ils réalisent sur le coup l'un des plus beaux exploits de l'histoire de la Ligue des champions.


Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.