Fulham : Pas d'excuses pour Mourinho

Fulham : Pas d'excuses pour Mourinho©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le jeudi 14 janvier 2021 à 19h45

Alors que José Mourinho exigeait des excuses de Fulham, qui se plaignait du calendrier mais a quasiment aligné son équipe type face à Tottenham (1-1), Scott Parker, l'entraîneur des Cottagers, a refusé de s'excuser. 

 

Alors que Tottenham était censé affronter Aston Villa mercredi soir, ce match a été reporté à une date ultérieure en raison de nombreux cas de Covid-19 chez les joueurs de Birmingham. Et les Spurs ont finalement affronté Fulham, comme l'a annoncé la Premier League lundi, soit deux jours avant le match. Et ce malgré les cas de coronavirus également détectés chez les Cottagers. Cette décision a agacé Scott Parker, l'entraîneur de Fulham, qui s'en est ému avant la rencontre. José Mourinho, son homologue des Spurs, avait alors demandé "des excuses" à leurs adversaires, s'ils alignaient leur équipe type. Et c'est ce qu'il s'est passé, puisque 10 joueurs ayant disputé le dernier match de Premier League de Fulham ont été alignés d'entrée. Et le match s'est conclu par un match nul (1-1), un résultat "immense" pour Parker, qui est ensuite revenu sur la sortie du technicien portugais. 

"Je ne dois à personne des excuses, et ce club ne doit à personne des excuses, a-t-il ainsi lâché en conférence de presse. Les gens à l'extérieur parlent et peuvent voir ce qu'ils veulent en fonction de l'histoire qu'ils veulent raconter, mais on est loin de tout ça. Sur le terrain, il y avait deux joueurs qui n'avaient qu'un jour d'entraînement, qui revenaient du Covid-19 et ont joué ce match. D'autres joueurs n'avaient que trois ou quatre jours d'entraînement. Pour moi le problème n'était pas seulement d'avoir seulement deux jours pour le préparer. Le problème, c'est qu'on a eu depuis dix cas positifs au Covid-19, y compris au sein du staff. Et le lundi matin, on nous a dit qu'on devrait jouer ce match. C'était ça mon problème. On n'a rien inventé. On a été très transparents, notamment afin d'assurer la sécurité de tout le monde." 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.