FA Cup : City frôle la correctionnelle

FA Cup : City frôle la correctionnelle©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le samedi 23 janvier 2021 à 20h53

Cheltenham a failli s'offrir le scalp de Manchester City samedi, en seizièmes de finale de FA Cup (1-3). Les pensionnaires de quatrième division ont mené à la marque durant vingt minutes, et surtout jusqu'en fin de match !



Les seizièmes de finale de FA Cup, plus tôt dans la journée, avaient vu le tenant du titre Arsenal tomber à Southampton (1-0). Rien de très anormal, finalement, au vu de la situation des deux clubs cette saison. En revanche, c'est une sensation d'une toute autre envergure qui s'est longtemps dessinée samedi soir : Cheltenham, club de quatrième division, a mené 1-0 face à Manchester City jusqu'à la 81eme minute ! Si Pep Guardiola n'avait pas aligné l'équipe type, on n'en était pas si loin aux avant-postes : Eric Garcia, Aymeric Laporte ou Benjamin Mendy étaient titulaires en défense, Riyad Mahrez, Fernandinho et Phil Foden au milieu, Ferran Torres et Gabriel Jesus en attaque.

C'est d'abord Alfie May qui a ouvert le score pour les locaux à l'heure de jeu (59eme). A la 81eme minute, donc, Foden a permis aux Mancuniens de pousser enfin un énorme ouf de soulagement (1-1), puis Gabriel Jesus (84eme) et enfin Ferran Torres (90eme+4) ont renversé la situation en moins d'un quart d'heure.

Pep Guardiola réussit tout de même une analyse placide (pour la BBC) : "C'était compliqué lorsqu'ils ont mené, mais on est venus avec humilité et la qualité pour faire la différence. Ils ont été bons dans la surface, ils sont plus grands que nous et ils ont été meilleurs à cet endroit du terrain. C'est difficile à contrôler." Michael Duff, presque héros du soir en tant que collègue et adversaire de l'illustre technicien espagnol, a du mal à regretter : "Je ne sais pas si c'est dur à encaisser, je suis super fier des joueurs... Je ne sais pas si on méritait de prendre le troisième, mais ils ont des joueurs de classe mondiale et ils ont marqué ces trois buts en dix minutes."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.