Evra chambre Liverpool

Evra chambre Liverpool©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le jeudi 23 juillet 2020 à 21h18

Tout joueur symbolique de Manchester United n'a d'autre choix que de détester Liverpool, et vice versa. Patrice Evra ne fait pas exception à la règle et vient de le prouver en deux temps. Chacun se fera juge des arguments exposés...

Patrice Evra manque rarement une occasion de rappeler son amour inconditionnel pour Manchester United. Après avoir montré à ses fans son aptitude au saut en hauteur sur le toit d'une voiture, l'ancien latéral gauche de l'équipe de France crie son traditionnel "I love this game !" avant de redescendre et d'en profiter pour saluer Liverpool... à sa façon. Par écrit, déjà : "Je voudrais les féliciter sincèrement. Il était temps, les gars, la dernière fois que vous aviez gagné le championnat j'avais neuf ans." Ajoutant à l'oral, après avoir répété ce message : "Je mendiais devant les magasins pour m'acheter un kebab froid ! Alors ne soyez pas jaloux, je veux juste partager." La précédente couronne des Reds en Premier League datait donc de 1990.

"Je suis heureux"

Embrassant pour terminer le drapeau de Manchester United placé sur l'arrière de son autre voiture, Evra était allé encore plus loin la veille sur Sky Sports, lorsqu'on lui demandait ce qu'il pensait de cette célébration de titre à huis clos pour les Reds, qui disputaient face à Chelsea leur dernier match de la saison à domicile (5-3). Il avait alors rétorqué, tout sourire, d'un simple "Je suis heureux", savourant donc la privation des supporters liverpuldiens. Evra avait aussi été impliqué dans une affaire de racisme en 2012 avec Luis Suarez, alors attaquant de Liverpool, qui avait été sanctionné à l'époque.


La rivalité entre les Reds et Manchester United reste une des plus importantes de la planète entre les deux clubs les plus titrés d'Angleterre, les deux villes du nord-ouest du pays étant séparées de seulement 55 kilomètres. Ce match demeure le plus regardé dans le monde, devant même Barça - Real. Les Reds, fêtant leur 19eme trophée, sont revenus cette saison à une petite unité de MU, qui n'a plus été champion depuis 2013.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.