Décès de Houllier - Klopp : "Gérard était toujours disponible pour aider"

Décès de Houllier - Klopp : "Gérard était toujours disponible pour aider"©Media365
A lire aussi

Axel Allag, publié le lundi 14 décembre 2020 à 22h00

L'entraîneur de Liverpool, Jürgen Klopp, qui était en contact régulier avec Gérard Houllier, a tenu à lui rendre un hommage appuyé, après la nouvelle de son décès, survenu dans la nuit de dimanche à lundi.

Jürgen Klopp doit gérer beaucoup d'éléments en ce moment, comme de nombreux entraîneurs. Alors que le tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des Champions a réservé le RB Leipzig aux Reds (16 février et 10 mars), et qu'il s'apprête à défier José Mourinho lors d'un Liverpool-Tottenham important, mercredi soir à Anfield (21 heures), le technicien allemand a confié sa peine suite à la nouvelle du décès de Gérard Houiller.



"J'étais très triste et choqué. Je le suis encore au moment où je vous parle. Je pense à sa famille, à ses proches. Il y a trois semaines à peine, on était encore en contact, il m'avait envoyé un message. Avec Kenny (Dalglish), c'est l'un des deux anciens entraîneurs du LFC que je connaissais vraiment. Gérard m'avait toujours considéré comme un ami. Un ami plus jeune qui avait parfois besoin de conseils. Et ces conseils il n'hésitait pas à me les donner. C'est ce qui le rendait si spécial à mes yeux", a commenté Klopp, dans un entretien accordé à L'Equipe, au sujet de sa réaction.

"L'une des légendes de Liverpool"

Pour Klopp, Houllier était simplement "l'une des légendes du LFC. Parce que c'est l'un des entraîneurs les plus influents de l'histoire du club", a-t-il indiqué, au sujet de celui qui avait été dans les premiers à le féliciter de sa signature du côté d'Anfield, le 8 octobre 2015. Concernant le passage de l'ex entraineur de l'OL chez les Reds (de 1998 à 2004), Klopp a mis en exergue l'empathie profonde du natif de Thérouanne. "Quand un manager vient d'un autre pays, les supporters ne savent jamais trop à quoi s'attendre. Gérard, lui, avait su se faire accepter immédiatement à son arrivée... Peut-être tout simplement parce que c'était une personne chaleureuse, ouverte aux autres. Je ne l'ai pas rencontré cinq cents fois, mais je peux témoigner que quand tu discutais avec lui, tu sentais une vraie empathie, il s'intéressait aux difficultés que tu pouvais rencontrer. Il était toujours disponible pour aider."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.