" Cardiff n'a fait preuve d'aucune classe " : McKay livre ses vérités

" Cardiff n'a fait preuve d'aucune classe " : McKay livre ses vérités©Media365

Rédaction , publié le mardi 19 février 2019 à 10h05

Willie McKay, l'agent anglais qui a organisé le transfert d'Emiliano Sala de Nantes vers Cardiff, a livré un entretien dans lequel il tente de mettre les Bluebirds face à leurs accusations.

La disparation d'Emiliano Sala a basculé dans un cynisme écœurant depuis plusieurs semaines, déjà, alors même que ses proches lui ont rendu un dernier hommage, le week-end dernier, lors des obsèques de l'attaquant argentin. Willie McKay, l'agent qui a ficelé le transfert du joueur de Nantes vers Cardiff, a décidé d'en remettre une couche pour se défendre face aux accusations du club britannique.

Selon The Daily Mail, le club gallois souhaiterait en effet l'attaquer en justice pour avoir fait gonfler les prix, via des rumeurs envoyées à la presse, comme l'homme d'affaires l'avait lui-même révélé en publiant dans L'Equipe un mail qu'il avait écrit au buteur. « Cardiff n'a fait preuve d'aucune classe, a-t-il confié, dans un entretien accordé au Times et au Telegraph. Ils essayent de me jeter en pâture, de tout me mettre sur le dos alors que je n'ai rien à cacher. Nous serons pleinement transparents au sujet de tout ce qui s'est passé autour de ce transfert. J'ai dit à Cardiff que j'étais prêt à tenir une conférence de presse publique pour que tout le monde comprenne ce qu'il s'est exactement passé ».

Le club était il au courant ?

L'entité présidée par Mehmet Dalman avait identifié la méthode de l'agent comme l'une des « anomalies » relevées pour justifier son refus de payer le premier versement du transfert au FCN. Lundi, une source du club avait indiqué au Daily Mail que l'agent avait aussi assuré aux Bluebirds qu'un autre club de Premier League l'avait mandaté pour recruter Emiliano Sala. Après avoir contacté le club en question, Cardiff aurait découvert qu'il ne s'agissait que d'un moyen de pression supplémentaire pour accélérer le deal.

Dimanche, le Telegraph avançait aussi que Cardiff souhaiterait entamer une procédure pour négligence à l'encontre de Nantes si un rapport établissait que le pilote de l'avion ne disposait pas de la licence valable. A ce sujet, Mckay certifie que l'actuel 17eme de Premier League était au courant de tout. Pour lui, Cardiff était parfaitement informé de l'organisation des différents vols, puisque l'un de ses responsables des relations, Callum Davies, devait récupérer Sala à l'aéroport, le lundi 21 janvier. « Quand diront-ils la vérité ? », a-t-il ajouté. Chacun tente de répandre la sienne pour défendre ses intérêts.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.