Brentford fait pleurer ses plus anciens supporters

Brentford fait pleurer ses plus anciens supporters©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le samedi 14 août 2021 à 10h47

Douce folie vendredi soir à Brentford. Pour son premier match en Premier League depuis 1947, le club de la banlieue ouest de Londres a dominé Arsenal (2-0) dans une ambiance géniale, celles qui ont tant manqué ces derniers mois...



Brentford n'avait plus joué en Premier League depuis 74 ans (soit depuis 1947)... peut-être l'âge du supporter pleurant de joie en tribunes lors du succès face à Arsenal (2-0) pour ouvrir la saison de Premier League vendredi soir. Ce vieil homme a ému les réseaux sociaux, où son image est rapidement devenue virale. Après le match, l'air de "Hey Jude" a été entonné à gorges déployées par les fans des Bees afin de fêter ce succès de luxe. L'entraîneur danois Thomas Frank a fait le tour du stade pour demander aux supporters de chanter encore plus fort, dans l'euphorie générale. "Nous sommes juste un arrêt de bus à Hounslow, nous ne sommes pas supposés être là", résumait malicieusement le technicien pour Sky Sports.

Arteta : "Je ne pense pas qu'on méritait autre chose"

Hounslow se situe dans la banlieue ouest de Londres, entre l'aéroport de Heathrow et le stade de Twickenham. Désormais, on y viendra donc aussi de toute l'Angleterre pour voir jouer Brentford. "Les supporters ont été incroyables, je suis un peu sans voix, poursuit le coach. Ils peuvent rêver, nous sommes en tête, c'est une histoire fantastique. On célébrera chaque victoire, mais on en veut plus. Les joueurs ont tout laissé sur le terrain, avec intensité, ils ont été braves et ont pressé haut constamment."


A l'inverse, le cauchemar continue pour Mikel Arteta et les Gunners : "Je ne pense pas qu'on méritait autre chose. L'ouverture du score leur a permis d'y croire, puis il aurait fallu cadrer en seconde période. Beaucoup de jeunes joueurs ont fait tout ce qu'ils pouvaient." Pierre-Emerick Aubameyang et Alexandre Lacazette étaient tous les deux absents aux avant-postes, ce qui peut encore laisser un peu d'espoir à Arsenal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.