Arsenal : Pour Parlour, Aubameyang doit partir s'il est mécontent

Arsenal : Pour Parlour, Aubameyang doit partir s'il est mécontent©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 31 décembre 2019 à 14h26

Ancienne gloire d'Arsenal, Ray Parlour n'a pas été tendre avec Pierre-Emerick Aubameyang, auquel il conseille de partir des Gunners si sa situation ne lui convient pas.

Alors qu'il n'est Arsenal que depuis deux ans, Pierre-Emerick Aubameyang aurait actuellement des envies d'ailleurs. L'ancien stéphanois serait frustré par le manque de compétitivité des Gunners et il désirerait rejoindre un club plus huppé dès cet hiver si la possibilité venait à se présenter, c'est ce que révèle le quotidien The Times. Les états d'âme de l'attaquant gabonais font beaucoup réagir Outre-Manche, et notamment les anciens Gunners. Un certain Ray Parlour (464 matches avec l'équipe londonienne entre 1992 et 2004) a même invité les décideurs londoniens à céder le joueur rapidement s'ils y trouvent leur compte sur le plan financier.

Aubameyang reste la meilleure gâchette d'Arsenal

Tout en admettant que les statistiques d'Aubameyang sont « incroyables », l'ancien international anglais a indiqué qu'il n'était « pas bon de conserver dans l'effectif des joueurs qui sont mécontents ». « Il doit être à 100%, être derrière l'entraineur et se donner à fond s'il veut rester, a ajouté Parlour lors d'une intervention sur la célèbre radio TalkSPORT. Mais s'il n'est qu'à 50% s'il est indécis sur son avenir, alors il doit prendre une décision. Les joueurs ont plus de pouvoir de nos jours, donc la meilleure chose à faire du point de vue d'Arsenal, et en supposant qu'il ne veut pas rester, c'est d'essayer de récupérer un maximum d'argent en le vendant. Il a maintenant 30 ans, donc il ne rajeunit pas. Ses meilleurs jours sont-ils passés ? Même si pour le moment il est celui qui marque les buts, je pense qu'il n'est plus aussi brillant qu'avant ». Une opinion qui se respecte. Il n'est pas sûr cependant que les responsables d'Arsenal et leur nouveau manager Mikel Arteta y prêtent attention, surtout qu'Aubame, même en étant « mécontent », demeure l'atout offensif numéro un en attaque.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.