Angleterre : Une légende de Manchester United s'attaque à la Fédération

Angleterre : Une légende de Manchester United s'attaque à la Fédération©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION : publié le vendredi 16 octobre 2020 à 15h25

Mécontent notamment de la gestion de la crise du coronavirus par la Fédération anglaise, Gary Neville, l'ancien latéral droit de Manchester United, a co-signé un manifeste et réclame du changement.



Rugueux sur un terrain, Gary Neville l'est toujours autant depuis qu'il a pris sa retraite. En effet, l'ancien latéral droit de Manchester United a co-signé un manifeste, nommé « Save our Beautiful Game » (comprendre « Sauvons notre beau sport ») avec plusieurs personnalités, dont l'ex-président de la Fédération anglaise (FA) David Bernstein. Ces derniers réclament du changement et notamment la création d'un organisme indépendant pour superviser la régularisation financière du football en Angleterre. Pour eux, la gestion de l'actuelle crise liée à la pandémie du coronavirus n'a pas été à la hauteur pour permettre la pérennité des clubs, pros comme amateurs. C'est pourquoi, l'ancien Mancunien a attaqué la Fédération et aimerait une diminution des disparités outre-Manche.

« Si j'étais membre de la Premier League, je serais embarrassé »

« Je ne veux pas retirer tout l'argent de la Premier League. Moi aussi, je suis partisan d'avoir les meilleurs joueurs et les meilleurs entraîneurs dans le championnat. Mais quand on voit qu'ils ont dépensé 1,2 milliard de livres au cœur de la pandémie et qu'il leur a fallu 6 mois pour débloquer 50 millions de livres... Si j'étais membre de la Premier League, je serais embarrassé », a notamment expliqué Gary Neville, qui fait référence à une aide (trop) récente, au micro de Sky Sports News. En effet, ce n'est que mercredi dernier, que la Premier League est venue en aide aux clubs d'EFL (de la D2 à la D4 anglaise) en débloquant environ 55 millions d'euros pour éviter de nombreuses faillites. Désormais, via ce manifeste, ce groupe espère bien amener du changement dans un système qui peine à se réformer depuis quelques années. Alors que les clubs de l'élite ont refusé le projet « Big Picture », qui devait servir à amener une refonte du football professionnel en Angleterre, ce mouvement tombe à point nommé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.