Angleterre : Un ancien de Ligue 1 victime de racisme

Angleterre : Un ancien de Ligue 1 victime de racisme©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le dimanche 19 juillet 2020 à 19h15

Aujourd'hui à Bristol, en deuxième division anglaise, l'ex-Angevin Famara Diedhiou a été victime de racisme sur les réseaux sociaux après un penalty raté. La police a ouvert une enquête. 


La police anglaise a ouvert une enquête sur le racisme dont a été victime sur Twitter l'ancien Angevin Famara Diedhiou samedi, après son penalty raté lors du déplacement de Bristol à Swansea. Entré en jeu quelques instants auparavant, l'attaquant sénégalais a eu la possibilité d'égaliser à la 69e minute, mais il a tiré sur le poteau et son équipe s'est finalement inclinée 1-0 au pays de Galles. Et Bristol, actuel 11e du Championship, n'a désormais plus aucune chance de disputer les play-offs pour tenter d'accéder à la Premier League. 

Sur Twitter, le joueur passé par Sochaux, Belfort, Epinal, le Gazélec Ajaccio et Clermont avant de rejoindre le SCO, avec qui il a disputé son unique saison en Ligue 1 en 2016-2017, a partagé une capture d'écran d'un message d'un certain Henry, dont le profil a  été désactivé, où l'on pouvait voir plusieurs bananes. "Pourquoi ?", a répondu Diedhiou. "Tous les messages racistes sont odieux, et nous voulons assurer au joueur et au club qu'une enquête complète et approfondie va avoir lieu, a réagi la police d'Avon and Somerset dans un communiqué. Nous avons contacté Twitter pour nous assurer que la publication avait été supprimée et afin d'obtenir plus de détails sur le délinquant. Les premières indications suggèrent que le message peut provenir d'un titulaire de compte en dehors de ce pays." 

"Je reçois beaucoup de messages de partout. Je n'ai pas les mots, mais le plus important est d'être bien avec ma famille et avec tout le monde. Si tu sais d'où tu viens, rien ne va t'arriver. Et n'oublie pas que le minimum est de sourire", a lâché l'attaquant, philosophe, sur Twitter dimanche. Des cas qui se multiplient de l'autre côté de la Manche. La semaine dernière, alors que l'attaquant de Crystal Palace Wilfried Zaha avait reçu des insultes et des menaces racistes sur Instagram, un jeune Anglais de 12 ans avait ainsi été arrêté par la police... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.