Angleterre : Les Red Devils retrouvent le sourire

Angleterre : Les Red Devils retrouvent le sourire©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le lundi 01 janvier 2018 à 20h22

Manchester United a dominé Everton ce lundi soir avec une grosse performance de ses frenchies.

Faire d'un handicap présumé une force. C'était la mission de Manchester United et plus particulièrement d'Anthony Martial, et le Français l'a parfaitement remplie. Privé de Romelu Lukaku et Zlatan Ibrahimovicce lundi soir à Everton, MU a trouvé la solution sans ses deux meilleurs attaquants (0-2). Sous pression et titulaire en pointe, l'attaquant français a brillé et ouvert le score en début de deuxième période. Servi à l'entrée de la surface par Paul Pogba, l'ancien Monégasque a ouvert son pied à la Thierry Henry et a envoyé un très beau tir sous la barre de Jordan Pickford (57eme). Pogba dans tous les bons coups Une réalisation venue récompenser la montée en régime des Red Devils après un premier acte assez brouillon, puisque quelques minutes avant que Martial ne fasse parler la poudre, c'est Juan Mata qui était passé tout près d'ouvrir le score, avec une frappe de l'extérieur du pied gauche sur le poteau (51eme). Très en jambes, Paul Pogba a été le poumon de son équipe dans le deuxième acte ce lundi. L'ancien Turinois aurait même pu marquer le deuxième but des siens sans un bel arrêt du portier adverse (63eme). Mais le milieu de terrain tricolore a quand même réussi à être à nouveau décisif en fin de match. Le long de la ligne de touche, Paul Pogba, capitaine d'un soir, a glissé le ballon à Jesse Lingard qui s'est ensuite occupé de tout pour aller doubler la mise d'une grosse frappe à l'entrée de la surface (78eme). Everton déçoit, Rooney aussi Décevant, Everton a confirmé ses difficultés du moment. Après un regain de forme salutaire à la fin de l'automne, les Toffees sont de nouveau dans le dur, avec un quatrième match sans victoire. Wayne Rooney, attendu au tournant face à son ancien club, est resté muet et très effacé. C'est Oumar Niasse qui s'est créé la seule occasion dangereuse des locaux, mais sa tête est venue mourir au ras du poteau de David De Gea (70eme). Très sollicité ces dernières semaines, le gardien espagnol a cette fois passé une soirée assez tranquille. Il ne s'en plaindra et José Mourinho non plus. Après une fin d'année très difficile, Manchester United relance la machine en ce jour de l'An, et reprend provisoirement la deuxième place à Chelsea, qui ira à Arsenal mercredi.

 
0 commentaire - Angleterre : Les Red Devils retrouvent le sourire
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]