Angleterre : Le président de la Fédération, au coeur d'une polémique raciste, démissionne

Angleterre : Le président de la Fédération, au coeur d'une polémique raciste, démissionne©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 10 novembre 2020 à 22h52

L'audition de Greg Clarke par le Parlement britannique a (très) mal tourné pour le président de la FA. Accusé d'avoir utilisé un langage raciste, il a pris la décision de démissionner quelques heures plus tard.



Greg Clarke a déclenché une vague aussi soudaine que puissante, qui l'a d'ailleurs emporté. Tout s'est joué dans la journée de mardi pour le président de la Fédération Anglaise (FA), qui a démissionné après une polémique raciste le concernant. Auditionné par le Parlement de manière générale sur le football, il a eu ces mots après une question sur les joueurs qui ne révélaient pas leur homosexualité : "Si vous regardez ce qui arrive aux footballeuses ou aux joueurs colorés de premier plan, toutes les insultes qu'ils reçoivent sur les réseaux... C'est absolument terrible, pourquoi s'exposer ?" Vous l'aurez sans doute compris, c'est le terme "colorés" qui a provoqué l'indignation immédiate. Kevin Brennan, qui faisait partie du comité interrogeant le patron de la FA, a d'abord obligé celui-ci à s'excuser.

Puis la députée Alex Davies-Jones, celle qui a posé la question, a appuyé ensuite sur Twitter : "Voilà qui en dit long sur les progrès urgents à faire, je n'arrive pas à croire qu'on en soit encore là en 2020." Quasiment dans la foulée, Greg Clarke a donc quitté ses fonctions, comme il l'a annoncé dans un communiqué sur le site de la FA : "Mes paroles inacceptables ne rendent pas service au football et à ses spectateurs, ses joueurs, ses arbitres et ses dirigeants. Ça a cristallisé ma détermination à passer à autre chose. Je suis profondément attristé d'avoir offensé ces diverses communautés du football, alors que nous avons travaillé si dur pour les inclure. Je démissionne avec effet immédiat." Peter McCormick, dans l'immédiat, va assurer l'intérim tout en engageant le processus pour trouver un remplaçant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.