Angleterre : La fédération convaincue par les caméras sur les arbitres

Angleterre : La fédération convaincue par les caméras sur les arbitres ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu Warnier, Media365 : publié le mercredi 06 décembre 2023 à 19h50

Alors que la Premier League a récemment mis à l'essai l'utilisation de caméras sur les joueurs lors d'un avant-match, la Fédération Anglaise de football a assuré vouloir aller plus loin et équiper les arbitres après une première phase de test réussie.



La Fédération Anglaise de football (FA) entend protéger ses arbitres et veut tout essayer pour y parvenir. A cette fin, la récente expérimentation faite par la Premier League a donné quelques idées. En effet, le 11 novembre dernier, à l'occasion de l'échauffement préalable à la rencontre de la 12eme journée du championnat anglais opposant Wolverhampton à Tottenham, un joueur de chaque équipe a porté une caméra corporelle sur une initiative proposée par la chaîne TNT Sports, diffuseur d'une partie de la compétition. Une expérimentation qui a fait suite à celle effectuée lors de la tournée de pré-saison organisée aux Etats-Unis l'été dernier. A cette occasion, l'arbitre du duel opposant Newcastle à Aston Villa portait un tel dispositif pendant l'intégralité de la rencontre. C'est justement cet essai qui a motivé la FA à aller plus loin.

Le football amateur mobiliser pour tester le dispositif

En effet, selon les informations de la BBC, une première phase de test effectuée lors de 500 matchs des championnats amateurs a donné des résultats probants concernant le comportement des joueurs vis-à-vis du sifflet. Néanmoins, la prudence reste de mise du côté des autorités sportives anglaises, qui assurent avoir besoin de deux à trois saisons pour avoir une image précise de la situation, ce qui est « difficile à établir à ce stade » selon le responsable du développement technique et arbitral de la FA Daniel Meeson. Cette volonté d'équiper les arbitres de caméras vient de la dégradation des relations entre ces derniers et les joueurs qui, selon ce dernier, impose à la FA de « faire quelque chose de très fort » pour trouver une solution à ce qu'il présente comme « une triste situation ». Sans doute que les vociférations d'Erling Haaland le week-end dernier lors du match nul entre Manchester City et Tottenham ont donné du grain à moudre aux décideurs anglais.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.