Ambiance tendue entre Jürgen Klopp et Roy Keane !

Ambiance tendue entre Jürgen Klopp et Roy Keane !©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le mardi 29 septembre 2020 à 15h24

Après la victoire de Liverpool contre Arsenal (3-1), Jürgen Klopp s'en est pris à Roy Keane, dont il n'a pas apprécié les commentaires. Mais le consultant irlandais de Sky Sports ne s'est pas démonté.



Si, au premier abord, Jurgen Klopp paraît généralement très sympathique, il peut vite perdre son sourire, et son calme. Que ce soit sur le bord du terrain ou après les matchs. Certains journalistes anglais en ont déjà fait l'expérience depuis l'arrivée du technicien allemand sur le banc de Liverpool en 2015. Lundi soir, à l'issue de la victoire des Reds contre Arsenal dans le cadre de la 3e journée de Premier League (3-1), il a cette fois voulu s'en prendre à Roy Keane, dont il n'avait pas apprécié les commentaires. Et il n'a pas manqué de lui faire savoir lorsqu'il a été interrogé en direct lors de l'émission de Sky Sports, Monday Night Football.

"Est-ce que j'ai bien entendu M. Keane dire que notre performance était bâclée ? Est-ce qu'il a dit ça ?", a d'abord lancé Klopp, invité à réagir sur la performance des champions d'Angleterre. Pas homme à se démonter, Keane a alors répondu du tac-au-tac : "Je pense qu'ils ont dû être déçus d'avoir gâché certaines occasions." Toujours aussi remonté, l'ancien entraîneur de Dortmund a poursuivi sur même ton. "Je ne suis pas sûr d'avoir bien entendu, il parlait peut-être d'un autre match. Ça ne pouvait pas être celui-là. On a réussi une performance exceptionnelle. Il n'y avait rien de bâclé." Et là encore, l'ancien milieu de terrain irlandais a précisé sa pensée, estimant que son interlocuteur avait "sûrement mal entendu. J'ai dit qu'il y avait eu des ratés mais que vous aviez été formidables, et je n'ai fait qu'encenser ce club. Donc je ne pense pas que vous ayez bien entendu ce que j'ai dit." Un échange qui a plutôt amusé "Keano", qui a fait rire le plateau en lâchant, suite à cet échange : "Il est très sensible, non ? Mon Dieu... Imaginez s'ils avaient perdu !"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.