Cup : Arsenal, pire défaite depuis 1908

Cup : Arsenal, pire défaite depuis 1908©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, publié le lundi 08 janvier 2018 à 14h10

Éliminé dès son en entrée en lice en Cup, dimanche, Arsenal a subi une véritable humiliation de la part de Nottingham Forest (2-4), classé au 14eme rang de la deuxième division britannique.

Lauréat de trois des quatre dernières éditions de la Cup, Arsenal a pris la porte de la compétition dimanche, éliminé par Nottingham Forest (2-4), 14eme de Championship, la deuxième division britannique, à la surprise générale. Pour la première fois depuis la venue d'Arsène Wenger en 1996, les Gunners ont ainsi été éjectés dès leur entrée en lice au 3eme tour de la Coupe d'Angleterre ! Treize fois vainqueur de la compétition (un record), Arsenal, classé 6eme en Premier League, a vécu une après-midi cauchemardesque et encaissé un terrible revers. Nottingham Forest est devenue la première formation n'évoluant pas dans l'élite à inscrire quatre buts ou plus au club londonien en Cup depuis... 1908 (Hull City) ! Arsenal tentera de se rattraper mercredi sur la pelouse de Chelsea, en demi-finale aller de la League Cup. Pas aisé...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
6 commentaires - Cup : Arsenal, pire défaite depuis 1908
  • Arsène, komm doch wieder hoam

  • Wenger arrête de t'accrocher comme un mort de faim a cette place, un entraineur cela doit se renouveler, 5 ans dans un club, c'est suffisant
    Ton compte en banque, ça y est il est plein ,
    Vive Nottimgham forest, souvenir de ses années de gloire

  • Tony ou le nouveau "grand corps malade" ?. Pourquoi pas, après tout. Et, ensuite, avec un peu de chance, une petite place "bien au chaud" au sein du parti Socialiste qui cherche désespérément des tètes d'affiche (!).

  • Place aux jeunes Arsène l'année de trop !!! la retraite avec Madame c'est bien aussi Arsène

  • Arsène, ne sens tu rien venir ? Moi je dis que cela sent le sapin !