Arsenal remercie ses Frenchies

Arsenal remercie ses Frenchies©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le vendredi 11 août 2017 à 23h13

La Premier League a repris ses droits ce vendredi soir et le moins que l'on puisse dire, c'est que la victoire d'Arsenal sur Leicester (4-3) a réuni tous les ingrédients qui font le charme de ce championnat : un match à suspense, des défenses en difficulté et des Français qui brillent.

Titularisé pour sa première en Angleterre, Alexandre Lacazette n'a pas manqué ses débuts. Il lui a fallu moins de deux minutes pour inscrire son premier but avec les Gunners en Premier League. Une tête bien sentie sur un centre d'Elneny qui est venue mettre les Londoniens dans le sens de la marche. Seulement, si Arsène Wenger a sorti le carnet de chèque pour attirer l'ancien Lyonnais, la défense reste encore un chantier et l'Emirates en a eu un aperçu vendredi soir. Le trio expérimental (Holding, Monreal, Kosinac) a souffert dans les airs et la relance. Shinji Okazaki ne s'est pas fait prier pour égaliser quelques minutes après l'ouverture du score sur un corner (4eme). Si les hommes d'Arsène Wenger, accueilli avec des « In Arsène We Trust », ont eu la possession du ballon (66% de moyenne), ils ont fait preuve d'approximations techniques comme cette balle perdue par Rob Holding au milieu du terrain qui a permis à Jamie Vardy d'ouvrir son compteur but (28eme). L'international anglais s'est même offert le luxe d'inscrire un doublé en seconde période, histoire de réduire au silence l'Emirates Stadium (55eme).

Malmené après le premier but de Vardy, on ne voyait pas comment Arsenal pouvait revenir. Il a fallu un coup de billard dans la surface sur une remise de Lacazette pour voir Danny Welbeck égaliser avant la mi-temps (45+2eme). Si Alex Oxlade-Chamberlain a été entreprenant sur son côté gauche et a multiplié les tentatives (58eme, 73eme, 78eme), c'est bien le coaching de Wenger qui a fait la différence. En passant en 4-2-3-1 avec Olivier Giroud en pointe, les Gunners ont mis la pression sur la défense des Foxes qui a craqué par deux fois en deux minutes. D'abord par Aaron Ramsey tout en puissance (82eme) puis par l'inévitable Olivier Giroud (84eme). Encore sur le banc au coup d'envoi, l'international français a une nouvelle fois joué les sauveurs sur une tête en pleine lucarne (84eme). Grâce à ses Frenchies, Arsenal se sort d'un mauvais pas mais le chantier est encore important chez les Gunners.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Arsenal remercie ses Frenchies
  • Que va faire Arsenal contre les grosses cylindrées ? la gestion Giroud par Wenger est surprenante . Je ne suis pas certain que Giroud doive rester à Arsenal.

  • lacazette et giroud c est pas quand meme le top

  • Bon , à suivre

  • Si je comprends bien d'après l'article, Arsenal joue avec 2 joueurs (Lacazette et Giroud) . Les neufs autres sont le bord du terrain.

    Voilà!Vous comprenez bien notre langue pour un Anglais vivant le foot comme pas deux en France!