Arsenal : Ljungberg prévient les Gunners

Arsenal : Ljungberg prévient les Gunners©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER : publié le samedi 21 décembre 2019 à 23h34

Alors qu'il va céder la place à Mikel Arteta dès ce dimanche, Fredrik Ljungberg a lancé un avertissement aux joueurs d'Arsenal. Selon l'ancien joueur suédois, ils vont devoir continuer à se battre pour une place dans le onze de départ.



Face à Everton pour son dernier match à la tête d'Arsenal, Fredrik Ljungberg a profité de l'occasion pour envoyer un message à ses joueurs. En laissant des Shkodran Mustafi, Matteo Guendouzi, Alexandre Lacazette ou Nicolas Pépé sur le banc pour aligner une équipe passablement rajeunie, l'entraîneur par intérim des Gunners s'est tenu à sa parole. Mais, alors que Mikel Arteta va reprendre Arsenal en main ce dimanche, le Suédois espère que les joueurs sauront saisir cette opportunité « Un impact de Mikel Arteta ? C'est dur à dire, assure ce dernier. J'espère que les joueurs en ont quelque chose à faire. » Cette équipe remaniée, selon Fredrik Ljungberg, c'est une conséquence directe de la contre-performance vue face à Manchester City.

Ljungberg : « C'était leur chance de briller »

« Contre Manchester City, je n'étais pas satisfait. Ils n'avaient pas mis assez d'énergie, tonne le technicien suédois. Nous n'avions pas respecté le jeu. C'est pour cela que j'ai fait cette équipe aujourd'hui. » Malgré le match nul concédé par Everton, qui va être pris en charge par Carlo Ancelotti, Fredrik Ljungberg a vu du mieux. « Quand j'ai pris l'équipe en charge, j'ai dit que je donnerai une chance à tout le monde. J'ai dit qu'ils se battaient à l'entraînement, tout le monde aurait sa chance, assure-t-il. Je voulais les récompenser. C'est ce qu'ils ont fait depuis trois semaines. C'était leur chance de briller, de se montrer. Ils l'ont fait. Ils ont tout tenté et je suis fier d'eux. » Quant à son avenir, rien n'est certain malgré un intérêt venu de Suède. « J'ai parlé à Mikel hier (vendredi), un peu aujourd'hui (samedi), ajoute-t-il. Le club a dit que je pouvais rester, on va en parler demain (dimanche). » Affaire à suivre...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.