Allemagne : Ntep évoque son expérience loin de Rennes

Allemagne : Ntep évoque son expérience loin de Rennes©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le vendredi 24 novembre 2017 à 18h18

La première expérience de Paul-Georges Ntep loin de la France n'est pas aussi réussie qu'espérée.

Parti de Rennes en janvier dernier pour poursuivre sa carrière sous les couleurs de Wolfsburg, le natif de Douala a du mal à s'imposer au sein d'une équipe qui traverse une période difficile depuis deux ans. Recruté par Valérien Ismaël, l'ancien Rennais a vu deux nouveaux entraîneurs se succéder au VfL, le dernier en date Martin Schmidt ayant été nommé en septembre dernier. Et son temps de jeu est maigre. A peine dix apparitions en Bundesliga la saison dernière, et trois matchs à son actif depuis le début de la saison. « Ici, j'ai beaucoup moins de temps de jeu. Il y a un groupe de qualité, le championnat est différent avec beaucoup d'intensité, explique Ntep dans les colonnes de Ouest-France. Il faut que je travaille tactiquement. Je ne pense pas que je sois en-dessous sur le plan football, parce que j'ai retrouvé toutes mes sensations, je me sens bien physiquement. C'est juste une question d'adaptation à la mentalité de jeu allemande, où c'est beaucoup de pressing, contre-pressing, d'intensité. »

Sa situation semblait pourtant en mesure de s'améliorer quand, en septembre dernier, son nouveau coach l'a titularisé contre le Werder Brême, match au cours duquel il a brillé avec une passe décisive. Mais la semaine d'après, le joueur formé à Auxerre a été expulsé et depuis, il n'a plus foulé les pelouses allemandes. « On a eu d'abord un premier entraîneur qui voulait telle chose, ensuite un deuxième qui voulait telle chose et maintenant on en a un troisième qui veut autre chose. À chaque fois, ce sont des changements et ce n'est pas évident... D'autant que je me suis blessé la saison dernière. Cette saison, ce n'est plus le cas, mais vu que je me suis blessé en fin de saison, j'ai mis du temps à retrouver mes sensations. Et puis l'équipe est sur une bonne lancée. Je ne joue pas pour l'instant, mais je travaille au quotidien pour pouvoir intégrer le groupe », assure Paul-Georges Ntep. A 25 ans, cette difficile intégration lui fait toutefois encore perdre du temps. Les Bleus semblent très loin pour celui qui compte deux sélections.

 
2 commentaires - Allemagne : Ntep évoque son expérience loin de Rennes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]