Mal aimé en Ligue 1, Jean-Kevin Augustin conquit en Bundesliga

Mal aimé en Ligue 1, Jean-Kevin Augustin conquit en Bundesliga©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 25 septembre 2017 à 07h13

Arrivé cet été au RB Leipzig, Jean-Kevin Augustin est déjà impliqué dans quatre buts de son équipe. L'ancien Parisien a réussi ses débuts en Bundesliga.

Il est arrivé sur la pointe des pieds, en provenance d'un Paris Saint-Germain dont il n'avait porté le maillot qu'une seule fois en 2017 (à Niort en Coupe de France), mis au ban par ses dirigeants car il avait refusé de se faire prêter au Mercato d'hiver. Mais Jean-Kévin Augustin n'a pas mis longtemps à se faire adopter en Allemagne. Recruté par le RB Leipzig le 6 juillet dernier pour environ 13 millions d'euros, l'attaquant de 20 ans a déjà prouvé aux supporters des « Roten Bullen » qu'il faudrait compter avec lui. En cinq matchs de Bundesliga, le Français a déjà marqué deux buts et délivré deux passes décisives.
Hasenhüttl : « Sa façon de jouer est très adaptée à notre style de jeu »
Ce samedi contre Francfort, pour sa quatrième titularisation, il a ouvert le score à la 28eme minute en reprenant un ballon repoussé par le gardien. Remplacé par Yussuf Poulsen (0 but en Bundesliga), avec qui il est en concurrence pour le poste de deuxième attaquant aux côtés de Timo Werner (5 buts), Augustin a eu droit à une belle ovation de la Red Bull Arena à sa sortie. Son entente avec Werner semble extrêmement prometteuse et voici le RB Leipzig sixième de Bundesliga après six journées, à quatre points de cette deuxième place où il avait terminé la saison dernière à la surprise générale. « Globalement, c'est un joueur complet, se félicitait son entraîneur Ralph Hasenhüttl avant la réception de Monaco il y a deux semaines en Ligue des Champions (1-1). Il a déjà intégré beaucoup d'éléments importants de notre jeu. Sa façon de jouer est très adaptée à notre style de jeu, parce qu'il a beaucoup de verticalité, il prend les espaces en profondeur et essaie toujours d'utiliser sa vitesse. Il ne s'arrête pas lorsqu'il a perdu la balle, même s'il se met encore parfois en mode pause. »
Augustin exclu des Espoirs le mois dernier
Les performances d'Augustin ont de quoi étonner vu de France. Il n'avait marqué que 2 buts en 31 matchs sous le maillot du PSG (certes en étant le plus souvent remplaçant), et son dernier séjour dans l'Hexagone s'est soldé par un renvoi de la sélection Espoirs après un accrochage avec le sélectionneur Sylvain Rippoll : « Toi, ne me parle pas » avait-il lancé à plusieurs reprises à l'ancien coach lorientais, qui l'avait remplacé à la mi-temps. De retour en club, Augustin avait toutefois été absous par Hasenhüttl : « Ce n'était pas si grave. Il n'y a pas eu échange d'insultes. C'était une situation émotionnelle dans le vestiaire, des choses qui arrivent, ils se réconcilieront. » A voir si Sylvain Rippoll partage cet avis... Il y a seulement quatorze mois, Jean-Kevin Augustin et Kylian Mbappé avaient enflammé l'Euro U19 (avec respectivement 6 et 5 buts) remporté les Bleuets. Le néo-Parisien compte désormais clairement plusieurs longueurs d'avance sur son aîné (Augustin a un an et demi de plus), mais s'il continue à être aussi décisif en Bundesliga, rien ne dit qu'on ne les retrouvera pas un jour tous les deux sous le maillot des A.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU