Haller, le pari déjà réussi

Haller, le pari déjà réussi©Media365

Rémi Farge, publié le lundi 19 février 2018 à 07h40

Après trois saisons pleines à Utrecht, Sébastien Haller a tenté sa chance à l'Eintracht Francfort l'été dernier. Le pari est déjà réussi et son équipe peut grimper sur le podium de Bundesliga en cas de succès contre Leipzig ce lundi (20h30).

En France, on scrutait ses performances de loin, avec toujours cet air dubitatif quant à la qualité du championnat des Pays-Bas. Alors pour gagner en légitimité, Sébastien Haller a dû tenter le grand saut dans un autre monde. Après trois saisons couronnées de réussite (et de buts) à Utrecht, l'attaquant français de 23 ans a signé à l'Eintracht Francfort l'été dernier, pour se frotter au haut-niveau en Bundesliga. Sa première expérience dans l'un des cinq grands championnats européens, son passage à Auxerre se résumant à des rencontres de Ligue 2. Et le natif de Ris-Orangis n'a eu besoin que de quelques semaines pour confirmer qu'il était au niveau requis. 12 buts et 6 passes décisives en 25 matchs toutes compétitions confondues. Francfort l'avait recruté pour combler le manque de buteur relevé la saison dernière, et Sébastien Haller a déjà rempli sa part du contrat.Avec Haller, Francfort rêve d'Europe« Je suis vraiment heureux d'être ici, c'était le moment parfait pour sauter le pas », a-t-il confié dans une interview au Frankfurter Neue Presse ces derniers jours. Et il a tout pour l'être. Après 22 journées de Bundesliga, l'Eintracht Francfort est 6eme au classement, et peut grimper sur le podium en cas de succès contre le RB Leipzig ce lundi soir (20h30). De quoi rêver d'Europe pour le vainqueur de la Coupe UEFA 1980, qui n'a jamais fait mieux que 6eme en championnat au 21eme siècle. « En ce moment, ça fonctionne bien, a reconnu Sébastien Haller. Bien sûr, si nous avons la chance de jouer l'Europe nous le ferons. Mais il n'y a eu que 22 journées et c'est encore trop tôt pour se prononcer. Nous ne sommes pas euphoriques, nous gardons les pieds sur terre, et si une opportunité se présente, ce sera à nous de la saisir. »Haller est déjà très courtiséLui a déjà saisi sa chance. Encore sous-médiatisée en France, la Bundesliga ne lui permet cependant pas complètement d'être reconnu dans son pays. Alors Francfort ne pourrait être qu'un tremplin. « C'est ma première année en Bundesliga, je la considère comme une année de transition. Je pense que j'ai progressé dans presque tous les domaines », a-t-il ajouté auprès du Frankfurter Neue Presse. Sous contrat jusqu'en 2021, l'ancien Auxerrois intéresse déjà plusieurs clubs. Et l'Eintracht sait qu'il lui sera difficile de conserver un joueur acheté 7 M€ en cas d'offre conséquente. Axel Hellmann, membre du conseil du club, ne s'en est pas caché au micro de HR-Fernsehen : « Soit nous pourrons le garder, soit il aura tellement de succès que nous ne pourrons pas lutter sur le plan financier lors du Mercato. Si un grand club arrive et propose une belle somme, alors nous le perdrons. » Mais s'il part, Sébastien Haller rapportera gros à Francfort. Car les 7 millions lâchés l'été dernier constituaient déjà, à l'époque, le plus gros transfert du club.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.