Bundesliga : Sancho répond à ses détracteurs

Bundesliga : Sancho répond à ses détracteurs©Media365

Rédaction , publié le vendredi 29 novembre 2019 à 09h46

Sur les réseaux sociaux, Jadon Sancho, attaquant du Borussia Dortmund, a répondu aux insultes des supporters.

Depuis mercredi dernier et l'avant-match entre le Borussia Dortmund et le FC Barcelone, Jadon Sancho a vu sa cote tomber au plus bas du côté la Ruhr. Tancé par son entraîneur en raison d'un retard à la causerie et suspecté de ne plus trop penser à l'intérêt du club, l'ailier international anglais cristallise la déception et les critiques des fans. Certains d'entre eux l'ont même pris à partie sur les réseaux sociaux à travers des attaques saillantes.



Une supportrice du BVB a utilisé un langage grossier pour lui reprocher son manque d'investissement. « Arrête de te comporter comme un morceau de m**** et fais ce qui est stipulé dans ton contrat. Montre un peu de gratitude envers un club qui paye ton salaire s'il te plait», a-t-on pu lire notamment. Des propos offensants, voire blessants, et face auxquels l'ancien sociétaire de Manchester City n'est pas resté sans réaction. Il a publié une réponse simple et sans céder à la provocation. «Je pense avoir montré du cœur la nuit dernière. Quoi qu'il en soit, on va essayer de faire de notre mieux et obtenir les trois points samedi », a-t-il rétorqué. Un message auquel il a même adjoint un emoji pour apaiser le débat. Samedi, le BVB se rendra chez le Hertha Berlin, avec comme objectif de mettre fin à quatre matchs sans la moindre victoire.

Une hostilité des fans qui peut précipiter le départ de Jadon Sancho

Pour rappel, Sancho, dont le contrat du côté du Signal Iduna Park expire en 2022 et dont la valeur marchande est estimée à 100M€, a été annoncé dernièrement comme possible future recrue de Manchester United. Les Red Devils auraient même déjà grandement avancé sur ce dossier, d'après les rumeurs qui émanent d'Angleterre. Si sa relation avec les fans du Borussia ne revient pas au beau fixe, nul doute que le prodige anglais ne s'opposera pas à un retour au bercail.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.