Le triste portrait de Guardiola par le médecin historique du Bayern Munich

Le triste portrait de Guardiola par le médecin historique du Bayern Munich©Media365

Rédaction , publié le mardi 13 mars 2018 à 19h21

Hans-Wilhelm Muller-Wohlfahr a sèchement taclé la personnalité de Pep Guardiola. « Il pensait mieux savoir les choses sur tout », raconte le médecin du Bayern Munich dans son autobiographie.

Après les déclarations assassines de Zlatan Ibrahimovic sur Pep Guardiola, c'est au tour d'une autre personnalité forte de s'exprimer. Moins connu du grand public, mais tout aussi important dans son club : Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt. L'homme de 75 ans est le médecin de l'équipe nationale d'Allemagne mais surtout, tout au long de l'année, celui du Bayern Munich depuis 1977.  Le 16 avril 2015, il a pourtant démissionné après la défaite du club contre Porto en Ligue des champions. L'entraîneur d'alors Pep Guardiola lui a fait porter la responsabilité des absences de nombreux cadres blessé comme Ribéry, Lahm, Alaba et Robben. « Il ne montrait aucun intérêt pour la médecine, mais d'un autre côté, il nous demandait des miracles. Dès notre troisième rencontre, il a été agressif avec moi : 'J'arrive dans un des meilleurs staffs médicaux du monde, et on a deux blessures de longue durée ! Sur sa première saison, on n'a jamais eu autant de blessures musculaires. Il pensait mieux savoir les choses sur tout. Il pensait qu'un échauffement de cinq minutes était suffisant. Forcément, le nombre de blessés a fortement augmenté. Mes rapports ne l'intéressaient pas. Quand je voulais lui parler, il faisait demi-tour. Chaque fois que je lui disais qu'un joueur avait besoin de repos à cause d'une petite douleur musculaire, il s'énervait. Je ne pouvais pas accepter qu'il puisse mettre en doute mon travail et mon professionnalisme. Après la défaite contre Porto, il nous a dit que des blessures qui duraient deux semaines en Espagne en duraient sept ici. J'ai parlé avec ma famille et j'ai décidé de démissionne. Avec lui, j'ai haussé la voix, pour la première fois de ma carrière. Il a des problèmes d'estime de soi, un grand égo, et peur de perdre. Pas les matchs, mais son pouvoir ». Le médecin d'Usain Bolt a retrouvé son poste au Bayern Munich depuis le retour sur le banc de Jupp Heynckes.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU