Franck Ribéry dans la légende du Bayern, mais quelle place parmi les Français qui ont marqué l'histoire d'un grand club européen ?

Franck Ribéry dans la légende du Bayern, mais quelle place parmi les Français qui ont marqué l'histoire d'un grand club européen ?©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le samedi 25 mai 2019 à 08h21

Franck Ribéry joue ce samedi en finale de la Coupe d'Allemagne son dernier match avec le Bayern Munich. Au club depuis 2007, le Français est entré dans la légende du club bavarois. Mais quelle est sa place dans la hiérarchie des Français qui sont devenus des légendes dans les grandes écuries européennes ?

Pour son dernier match à l'Allianz Arena samedi dernier contre l'Eintracht Francfort, Franck Ribéry a marqué. Le public munichois a salué les 12 ans du natif de Boulogne-sur-Mer sous les couleurs du Rekordmeister. Et ensemble, ils ont fêté un titre de champion d'Allemagne. Une journée forte en émotions à la hauteur de l'empreinte laissée par le Français dans le club bavarois. A l'image d'Eric Cantona, Thierry Henry, David Trezeguet ou Zinedine Zidane, Ribéry est indissociable d'un des plus grands clubs européens. Mais dans cette hiérarchie, quelle est sa place ? Réponse en chiffres et palmarès.


Thierry Henry (Arsenal)
Quel joueur français peut se targuer d'avoir sa statue devant le stade d'un club étranger ? Thierry Henry. L'attaquant est le meilleur buteur de l'histoire des Gunners avec 228 réalisations. Et cette marque risque de tenir pour un bout de temps. Le Français a porté les couleurs du club londonien de 1999 à 2007 puis a refait une pige à l'Emirates Stadium en 2012. Son influence est tellement grande qu'il a été élu meilleur joueur étranger de l'histoire de la Premier League par un sondage de la BBC un peu plus tôt cette année. Double champion d'Angleterre mais également double-vainqueur de la FA Cup et du Community Shield, « Titi » était aussi de la campagne européenne de 2005-06. Cette saison-là, les hommes d'Arsène Wenger atteignent la finale d'une Ligue des Champions qu'ils perdent contre le FC Barcelone.

Avec Patrick Vieira, autre légende d'Arsenal, Henry a été le visage des Invincibles, champions d'Angleterre en 2003-04. Dans une équipe qui a dominé l'Angleterre, le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France a été le joueur le plus prolifique, deux fois soulier d'or européen, et a été honoré à juste titre, élu meilleur joueur de Premier League par la presse à trois reprises. D'autres chiffres permettent de se rendre compte un peu plus du poids de Thierry Henry dans l'histoire d'Arsenal : 228 matchs toutes compétitions confondues avec une moyenne de 0,6 buts par rencontre et le record d'apparitions en coupes d'Europe du club. Pendant près d'une décennie, Arsenal a été Thierry Henry et même si le joueur a ensuite rejoint le FC Barcelone, son héritage londonien est immense.


Eric Cantona (Manchester United)
Dans la liste des records de Manchester United, le nom d'Eric Cantona n'apparaît pas. Mais dans le cœur des supporters mancuniens, le Français a une place particulière. Aujourd'hui encore, Cantona est un demi-dieu à Old Trafford. Surnommé « The King », l'attaquant a joué cinq saisons chez les Red Devils. Une période marquée par un coup de sang et par de nombreux coups de génie. Ses 82 buts en près de 200 matchs n'arrivent pas à résumer l'impact qu'a eu le natif de Marseille dans l'histoire de Manchester United. Ses fans l'ont adoré, vénéré et surtout chanté. Lui a gagné. Beaucoup. Quatre championnats, trois Charity Shield et deux FA Cup. Elu joueur de l'année de Premier League par les joueurs en 1994, il a reçu ce même honneur de la part de la presse deux ans plus tard. Nommé au Hall of Fame du football anglais, Cantona a surtout été élu joueur étranger le plus influent des années 90. Car l'influence, ce n'est pas seulement les statistiques mais ce qui est provoqué par un joueur dans un environnement précis. A Manchester United, Eric Cantona a été le « King ». Et il le restera pour longtemps.


David Trezeguet (Juventus Turin)
Dix ans. David Trezeguet a joué pour la Juventus Turin pendant dix saisons. Des titres- parfois retirés - à la Serie B, David Trezeguet a tout connu et a gardé une place particulière dans son cœur pour la Vieille Dame. Et elle lui a bien rendu. Arrivé en Italie à 23 ans, Trezegoal ne l'a quitté que pour de courtes piges dans des clubs bien éloignés du Piémont à la fin de sa carrière. Avec les Bianconeri, le joueur retraité depuis 2015 a gagné trois fois la Serie A, dont un titre a été retiré, une fois la Serie B mais aucun titre à l'échelle continentale. En 2003, son tir au but arrêté par Dida a précipité la défaite en finale contre le Milan AC. Associé à Alessandro Del Piero, le meilleur buteur de l'histoire du club, David Trezeguet a marqué l'histoire et de nombreux buts. 171 pour être exact et pour devenir le meilleur réalisateur étranger du club piémontais. Le co-meilleur buteur du championnat italien en 2001-02 est associé à la Juventus pour l'éternité.


Zinedine Zidane Real (Real Madrid)
Après cinq saisons qui lui ont permis de devenir une star à la Juventus Turin, Zinedine Zidane est devenue une légende au Real Madrid en autant de temps. Zizou est un héros à Madrid, et son importance au sein de la Maison Blanche près de 15 ans après sa retraite sportive le prouve. Sur le banc du Real, l'ancien numéro 10 a continué de construire sa légende avec trois Ligue des Champions. Mais sur la pelouse déjà, Zidane a enchanté les Madrilènes. Avec les Galactiques celui qui portait le numéro 5 en Espagne a gagné la Liga, la Ligue des Champions, la Supercoupe de l'UEFA et la Coupe intercontinentale. Ses gestes de classes dont sa volée en finale de la C1 2002 sont encore dans toutes les mémoires du côté d'un Estadio Santiago-Bernabeu qui avait salué avec émotion la retraite d'un de ses enfants en 2006. Son bilan sportif a été de 49 buts en 227 matchs.


Franck Ribéry (Bayern Munich)
Où se situe Kaiser Franck dans cette hiérarchie ? Avec ses 12 saisons, il est resté plus longtemps que les autres Français dans son club de toujours. Au niveau du palmarès, aucun joueur de cette liste ne peut rivaliser non plus. L'ancien joueur de Metz et de Marseille a remporté 23 trophées et a l'opportunité d'en ajouter un 24eme ce samedi soir. En Bundesliga, d'ailleurs, personne n'arrive à sa hauteur. Il est le seul joueur à avoir remporté le championnat d'Allemagne à neuf reprises. Il a également remporté la Ligue des Champions qui manque peut-être à Thierry Henry ou Eric Cantona. Le natif de Boulogne-sur-Mer a partagé le vestiaire bavarois avec Thomas Müller, Bastian Schweinsteiger, Philipp Lahm et Arjen Robben et a été un leader offensif de cette formation. Avec 117 réalisations, il est le 10eme meilleur buteur d'un des plus grands clubs d'Europe. Ses 235 apparitions en Bundesliga sont un record pour un étranger au Bayern.

Dans une institution très sérieuse, Franck Ribéry a réussi à faire souffler un vent nouveau. Son adaptation à la Bundesliga a été aussi réussie que ses nombreuses blagues au centre d'entraînement de la Sabener Strasse. Des tifos des supporters bavarrois aux campagnes de pub, Franck Ribéry a longtemps été la figure de proue du Bayern. Un surnom résume son poids à Munich : « Kaiser Franck ». Sa trace aussi bien dans le palmarès que dans le club et ce qui l'entoure est immense. De là à en être le meilleur étranger ? Certainement. Mais pas forcément le Français le plus légendaire d'un grand club européen. Ses dernières saisons parfois entachées par les blessures ont pu ternir le bilan global de celui qui a été troisième au classement du Ballon d'Or 2013. Et des joueurs comme Thierry Henry, Eric Cantona ou Zinédine Zidane sont vénérés bien des années après leur départ.


Et les autres ?
Dans une moindre mesure, Vincent Candela fait partie du Hall of Fame de l'AS Rome. Le défenseur a porté les couleurs giallorossi de 1997 à 2005. Durant ses 289 matchs dans la Ville éternelle, le champion du Monde 1998 a participé au doublé romain de 2001 quand la Roma a remporté la Serie A et la Coupe d'Italie. Marcel Desailly n'est peut-être pas associé au Milan AC comme les joueurs cités précédemment mais il a aussi été mentionné au Hall of Fame milanais. En Lombardie, celui qui a ensuite rejoint Chelsea a disputé cinq saisons, remportant la Ligue des Champions, la Serie A et la Supercoupe d'Europe en 1994. Il y a ajouté un nouveau championnat d'Italie en 1996 et la Coupe d'Italie en 1998.

A voir aussi :
>>>Ribéry n'envisage pas un retour en Ligue 1

Vos réactions doivent respecter nos CGU.