Bayern Munich : Davies vient en aide aux réfugiés

Bayern Munich : Davies vient en aide aux réfugiés©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le jeudi 25 mars 2021 à 18h35

Nommé ambassadeur de bonne volonté de l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, Alphonso Davies, le latéral gauche du Bayern Munich, compte bien remplir pleinement son nouveau rôle.



Belle première pour Alphonso Davies. Né de parents libériens dans un camp de réfugiés au Ghana, le latéral gauche du Bayern Munich avait ensuite rejoint le Canada à l'âge de cinq ans. Forcément proche de la question des émigrés, l'ancien des Whitecaps de Vancouver a été nommé ambassadeur de bonne volonté de l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés. « Mes propres expériences me donnent envie de parler en faveur des réfugiés, de partager leurs histoires et d'aider à faire la différence. Je veux que les gens sachent à quel point il est important d'aider les réfugiés, où qu'ils soient. Les réfugiés ont besoin de notre soutien pour survivre, mais aussi d'un accès à l'éducation et au sport, afin qu'ils puissent réaliser leur potentiel et s'épanouir véritablement », a expliqué Davies, sur le site officiel du Bayern Munich, à propos de son initiative.

« Heureux qu'ils aient choisi de s'en sortir »

« C'est une situation difficile à vivre. Nous devons sensibiliser les gens et nous assurer qu'ils comprennent que nous sommes tous des êtres humains, que nous vivons tous ensemble dans ce monde et que nous devons avoir du respect et de l'amour pour les autres. Mais, je veux dire, c'est un sujet difficile. Il y a des gens qui s'en fichent complètement », a par la suite déclaré le Canadien à l'Independent. « Dans cette situation, il n'y a que deux possibilités, soit faire partie de la guerre, soit en sortir. Mes parents n'avaient pas l'intention de porter des armes et de tirer des coups de feu. Je suis heureux qu'ils aient choisi de s'en sortir, a également confié Davies, dans des propos repris par la BBC. Je n'oublierai jamais d'où je viens et je veux que mon histoire donne de l'espoir et de l'enthousiasme à d'autres réfugiés pour qu'ils se disent : "S'il peut le faire, je peux le faire aussi." »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.